Comité permanent de la Stavka - 2017

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Comité permanent de la Stavka - 2017

Message  Yuri Galkine le Mer 20 Déc 2017 - 11:49

Yuri Galkine pénètre de force dans la salle du Comité de la Stavka.

Yuri Galkine : Général Bourikov, le Président du Conseil des Commissaires du Peuple vous demande de cesser immédiatement votre coup de force ! Vous êtes un homme brave et un fidèle soldat de la Révolution et je comprends votre colère. Je vous promets que le gouvernement va réagir et partir libérer le Kolozistan des hordes pavlovistes mais je vous demander d'arrêter dans votre entreprise qui ne va entraîner que la mort des camarades valdisks. J'attends votre réponse général et si vous pensez que je suis un traître à la patrie alors tuez moi ici et maintenant !
avatar
Yuri Galkine
Camarade

Messages : 154
Date d'inscription : 25/07/2017
Localisation : Oblast de Brevsk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comité permanent de la Stavka - 2017

Message  Gueorgui Bourikov le Dim 24 Déc 2017 - 17:56

Le groupe de généraux valdisks s'étaient rebellé contre la commissaire générale Drozdov et non contre le Prédisent du Conseil. Les soldats a l'entrée du complexe se mirent donc au garde a vous au passage de Galkine, le laissant pénétrer dans l'enceinte du complexe de la Stavka.

Gueorgi vit arriver a sa grande surprise le camarade Président en personne. Le général du VIIeme Corps appréhendait un coup de force de Drozdov contre son insubordination, mais espérait pouvoir établir un contact avec Galkine pour négocier par téléphone. Mais voila que le Président apparaissait en personne pour régler l'affaire, un acte que le général n'avait pas pensé possible de sa part.


- Camarade Président, je dois avouer que je suis surpris. Votre inaction me laissait croire que vous étiez un mou et un timide a défendre la Révolution. Il semble que je me soit trompé a votre égard et que vous ayez plus de panache et de conscience merksiste que je ne le croyait. Voici mon arme.

L'officier sortit son arme de service de son étui et le tendit par le canon au Président pour la lui remettre.

- Faites de moi ce que bon vous semblera. Mais je me refuse a rester de marbre comme votre ministre semble le souhaiter, alors que la Révolution est en danger au SOD, au Kolozistan et en Russlavie. Nous devrions etre a la pointe des forces pour sauver les camarades qui se font assassiner par les pavloviens. Au lieu de cela ce sont les edoranais, honte supreme, qui se dévouent et sauvent Sokolova. Je préfere encore endurer le camp de réeducation de Brevsk plutot que de cautionner cela.

Je n'ai jamais eu pour idée de me rebeller contre vous camarade. Je refuse simplement de répondre aux ordres de la camarade Drozdov, ou plutot a son absence de décisions alors que les pavlovistes nous massacrent. En cemoment meme, des forces des VIeme et VIIeme Corps se déploient au SOD afin de nous préparer a repousser les pavloviens et sauver les merksistes kolozistanais des camps de concentration pavlovistes. Arretez-moi si vous le voulez, vous devrez assumer personnellement d'avoir stopper les secours a ces milliers de camarades innocents !


Bourikov tendit ses poignets et laissa les gardes de la Stavka lui passer les menottes si le Président du Conseil le souhaitait.

__________________________________
Général de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de la 3ème Armée - Front Ouest
avatar
Gueorgui Bourikov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 160
Date d'inscription : 20/01/2014
Localisation : Etat-Major de l'Armée Violette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum