Retour aux affaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour aux affaires

Message  Konstantin Tsierneko le Sam 29 Oct 2016 - 11:17

Alors que le froid commençait à se répandre sur le tout le Valdisky, annonçant l'éternel retour de la saison hivernale glaciale du nord de l'Archipel, la Place Violette était totalement déserte, à l’exception de quelques hommes portant l'uniforme bleu de la Police Politique Violëtiste. Les quelques "camarades" trop curieux qui s'étaient attardés à contempler la place (ou le dispositif policier) avaient été poliment mais fermement invités à continuer leur chemin, sans plus d'explications. Alors que les derniers passants étaient éconduits, un convoi officiel traversa la place, entouré par les voitures noires de la PPV. Les vitres teintées cachaient les passagers aux yeux de tous les témoins extérieurs, mais n'importe qui aurait pu se douter que ce convoi avait un lien avec les plus hautes autorités de l'Etat. Et le fait que le convoi se dirigeait droit vers l'une des entrées du Palais Volker n'aurait pu que renforcer ce doute.

Une fois arrivés dans une cour du Palais, les voitures s'arrêtèrent et les policiers descendirent précipitamment pour ouvrir la marche à Konstantin Tsierneko, Premier secrétaire du PVV et Président du Conseil des Commissaires du Peuple. Le plus haut dirigeant de la République Populaire s'était fait discret ces derniers mois, à cause de la maladie. Avec l'âge, la faiblesse s'était faite ressentir et il était obligé de prendre du repos loin des affaires et de Maskva, ce qui n'aidait en rien à la conduite du pays. L'attitude des médias officiels qui assuraient que Tsierneko était tout à fait apte à diriger le pays, ne rassurait pas les citoyens valdisks qui étaient les premiers à subir cette baisse de l'autorité centrale. Le Bureau Politique et le Gouvernement se montraient incapables de s'entendre, et les luttes de pouvoir personnelles avaient pris le pas face au dévouement envers le chef du Parti.

Cet égoïsme au plus haut sommet du Parti se traduisait concrètement par une forte hausse de la corruption au niveau local, que même la PPV, affaiblie par la politique anti-autoritariste du gouvernement modéré, ne pouvait réprimer. Les citoyens eux-mêmes en étaient venus à user de la corruption quotidiennement pour faciliter leur vie et le pays était maintenant rongé par ce fléau.

Une tâche énorme attendait maintenant Konstantin Tsierneko. Il avait pu s'assurer du soutien de la PPV et de l'Armée en faisant d'importantes concessions qui leur redonnait le pouvoir politique et économique qu'elles possédaient du temps de la Junte.
Il allait falloir faire le ménage dans toutes les institutions officielles, dans toutes les entreprises publiques, dans tous les comités du Parti. Et maintenant que le pays avait retrouver une autorité centrale incarnée par l'exécutif, la police et l'Armée, la lutte contre les "ennemis du bien commun", comme l'on commençait déjà à les appeler dans les rapports de la PPV, allait véritablement pouvoir commencer.

Tsierneko avait déjà signer un décret autorisant une enquête sur tous les ministres du gouvernement, et déjà des convois de véhicules noires marqués du sigle "P.P.V." partaient du siège central de la Police Politique pour perquisitionner et arrêter tous les suspects.

__________________________________
Président du Conseil des Commissaires du Peuple,
Chef du Mouvement modéré,
Député à la Diète Populaire.
avatar
Konstantin Tsierneko
Camarade

Messages : 72
Date d'inscription : 22/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux affaires

Message  Krassland le Dim 30 Oct 2016 - 2:23

A peine informé du retour aux affaires de Tsierneko, l'ambassadeur du Krassland à Maskva sollicita une audience pour aborder plusieurs dossiers urgents.


Nikolas Krassbürger : - Bonjour Monsieur le Président du Conseil des Commissaires du Peuple, je tiens en premier lieu à vous féliciter pour votre retour au pouvoir et vous fais tous mes voeux en mon nom et au nom de la présidente Rigmar et du chancelier Giftig. Je dois aussi vous faire part de notre inkiétude à propos de certaines informations cirkulant sur une possible attake ki aurait été perpétrée par des forces russlaves ou livadiennes contre vos installations portuaires à Valgograd http://sainterusslavie.megabb.com/t2642-operation-militaire-en-valdisky#21741 Nous n'avons pu trouver une confirmation de ces événements auprès de sources valdiskes [EL : pas trace de l'événement sur le forum du Valdisky] aussi estimons nous k'il ne s'agit ke de messages de désinformation et de propagande de la part des Livadiens mais je souhaiterais toutefois connaitre votre point de vue. Le Krassland et le Valdisky étant des pays amis nous serions bien entendu à vos kôtés si vous veniez à être agressé mais j'espère toutefois ke cette agression n'a pas eu lieu.

Par ailleurs j'aimerais aussi vous inviter a vous joindre au sommet trimestriel de la LEM ki se déroule en ce moment à Aquaria en Pirée
http://piree.forumactif.org/t257p25-sommet-de-la-lem#1410 afin ke le Valdisky retrouve le rang ki est le sien sur la scène internationale.

Enfin je souhaiterais si c'est possible connaitre la liste des entreprises valdiskes ayant un directeur actif afin que le commerce krasslando-valdiske puisse reprendre car depuis des mois les commandes passées par les industriels krasslandais aux entreprises de votre pays ne recevaient plus de réponses.
avatar
Krassland
Camarade

Messages : 51
Date d'inscription : 13/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour aux affaires

Message  Konstantin Tsierneko le Dim 30 Oct 2016 - 6:52

- Je suis heureux de voir que le Krassland est toujours aux côtés du Valdisky, monsieur Krassbürger. Nous avons eu vent des dernières informations en provenance de l'ONA, et cette crise pouvant préfigurer un conflit contre les puissances impérialistes et réactionnaires du Continent Nord, il est rassurant de savoir que nous pouvons compter sur nos alliés.

Concernant ces rumeurs en provenance de Russlavie, il s'avère qu'il s'agit purement et simplement de désinformation. Des navires livadiens ont bien été aperçus au large des côtes valdiskes, mais le roitelet qui leur sert de tyran n'a rien tenté. Qu'aurait-il pu faire face à la flotte valdiske et aux défenses portuaires ? En réponse nous allons envoyer un communiqué à destination des chanceleriez micromondiales dénonçant le comportement belliciste de Livadia et de la Russlavie. Il se pourrait que cette action en préfigure une autre (peut-être coordonnée avec les Zollernois) de plus grande envergure contre la République Populaire. L'Etat-Major va mobiliser l'Armée qui se tient toujours à la frontière avec la Russlavie depuis la guerre civile.

Je vais enfin de suite envoyer un émissaire pour me représenter au sommet de la LEM. La RPV a besoin de moi ici, surtout avec l'agitation dont font preuve les monarchies du Continent Nord.

Nous allons aussi procéder au plus vite pour relancer l'économie valdiske. Toutes les entreprises devraient retrouver un directeur d'ici peu, monsieur l'ambassadeur.

__________________________________
Président du Conseil des Commissaires du Peuple,
Chef du Mouvement modéré,
Député à la Diète Populaire.
avatar
Konstantin Tsierneko
Camarade

Messages : 72
Date d'inscription : 22/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum