Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Bogdan Raspoutine le Jeu 18 Avr 2013 - 3:42

L'organisation du premier Congrès avait été précise, méticuleuse et rigoureuse. Le camarade-président avait annoncé la tenue d'un tel congrès et il était su par tous les officiels du parti que cet événement politique serait l'occasion pour la jeune République Populaire de dévoiler toute l'architecture politique et institutionnelle qui la caractérisait.

Beaucoup avaient attendu avec impatience ce congrès. Certains pensaient même qu'il n'aurait jamais lieu compte tenu de la longue attente, mais le président tenait toujours ses promesses et le déroulement surprise de cette réunion politique allait en surprendre plus d'un. L'ordre du jour comme les cartes d'invitations furent communiqués la veille aux personnalités politiques les plus éminentes, c'était une façon pour le chef de l'Etat de montrer qu'il avait les destinées du pays en main et qu'il contrôlait le parti. Nul n'aurait deviné, à part l'omnipotente Police Politique, que ce congrès se déroulerait finalement le 18 avril. Peu d'entre eux sauraient qu'il avait été préparé depuis longtemps et que la date du 18 avait déjà été arrêtée.

Bogdan Milhaïlovitch Raspoutine, malgré ses airs naïfs de vieil alcoolique impulsif et compulsif, était un fin stratège qui connaissait tout des tactiques liées au pouvoir. Il savait par exemple que la détention du pouvoir supposait quelques règles élémentaires parmi lesquelles figurait le principe de recul comme il aime à l'appeler dans ses longues réflexions les plus profondes lorsqu'il est seul, généralement face à une vitre.
Ce principe était simple à définir. Il s'agissait pour celui qui détenait le pouvoir de se montrer faible, hésitant et indécis. Se montrer silencieux et en retrait était aussi une règle essentielle. Ces comportements étaient destinés à celui qui les appliquait de pouvoir se mettre dans la position d'observateur, de prendre le temps de réfléchir et de placer ses pions dans le plateau d'échecs. Ils permettaient aussi de se faire discret pour susciter l'intérêt, l'attention et l'attente. Les chefs d'Etat qui se montrent trop présents dans la vie publique sont ceux qui attisent plus rapidement l'antipathie. Raspoutine se l'inspirait souvent dans ses propres pensées, il faut être lent et discret. En effet, tout ce qui est rare est cher : plus on se fait voir, plus on se fait entendre, et plus on semble ordinaire. Il faut s'éloigner un certain temps du public pour que le public parle davantage de vous-même et qu'il vous admire.
Il avait compris que la pratique de l'absence était une stratégie efficace. La rareté augmente la valeur.
Il lui suffisait donc de préparer discrètement dans son bureau présidentiel les cartes de son jeu, en analysant avec pertinence la situation politique, qu'elle soit interne ou externe. Pour ce qui est des affaires étrangères, la présence et la coexistence de deux forces marines ennemis sur le territoire valdiske pouvait être un grand inconvénient, une épine sous le pied. Mais il savait que des pires situations il fallait en tirer avantage. Et c'était pour le Valdisky l'occasion de se poser en puissance internationale. Tout dépendait des actes qu'il faudrait entreprendre... mais il allait s'en occuper plus tard... après le Congrès.

Les préparatifs pour ce congrès avaient été longs et laborieux. Parfois fastidieux. Mais il était nécessaire pour que le chef suprême du pays puisse asseoir son pouvoir et son autorité d'abord sur le parti et ensuite sur le pays. D'autant plus qu'il avait des adversaires.
Quand le jeu vous est défavorable, il faut savoir bouleverser ses stratégies, au risque de se contredire soi-même. Mais soit, il avait bien compris que ses nouveaux ennemis n'étaient pas les internationalistes mais les modérés. Raspoutine avait bien compris que Dimitri Litovski souhaitait lui mettre des bâtons dans les roues sans doute pour maintenir son influence, mais ce qu'il comprenait moins, c'était sa volonté de ne pas renouveler son mandat présidentiel. Après tout, cela aurait été la meilleure façon pour lui de maintenir une influence et un pouvoir considérables. Raspoutine avait aussi compris qu'il gagnerait à intégrer le camarade Pavel Gorilov dans parmi ses pions. C'était un travailleur acharné, motivé et les convictions de son courant - le MVU - ne différaient pas tant que ça du CCP. L'objectif politique de ce congrès était donc clair, attirer les faveurs du MVU et critiquer les agissements du ministre des affaires micromondiales.
Le président ne faisait pas confiance à son prédécesseur et il cherchait la moindre occasion de le limoger. Mais Litovski avait encore une influence considérable au sein du parti en tant que mentor de la vie politique et personne ne pouvait le remplacer à son poste, compte tenu de son envergure micromondiale et du réseau diplomatique qu'il a su construire. Au point même que cela désavantage Raspoutine dans la mesure où lui même n'était pas au courant des manœuvres navales qui allaient agiter toutes les mers du Micromonde. D'ailleurs, en passant un coup de fil à la président Von Krass, il avait constaté un certain froid qui l'avait profondément vexé. Sans doute les krasslandais appréciaient t-ils beaucoup plus l'ancien président que le nouveau? En tout cas Raspoutine leur en donnerait une raison en affirmant publiquement son soutien au Pacte Panslave, à la Russlavie.

Dans la matinée du 18 avril, le boulevard du peuple était encadré par des hommes en noir de la PPV, lesquels s'occupaient de la sécurité des lieux, des biens et des personnes. Dans les locaux expressément aménagés pour le Congrès, des organisateurs s'occupaient de tous les détails protocolaires ainsi que de l'équipement nécessaire. Les micros étaient testés, les fleurs placées sur la partie de la chaire où le président allait s'exprimer et l'on réfléchissait au placement des officiels du part.
On avait fait en sorte de placer les commissaires du peuple au premier rang, puis les membres du gouvernement, ensuite les principaux officiels du bureau politique du Parti.
La sono avait aussi été installée pour que l'hymne national soit entendu avant l'arrivée du président et après son discours.

L'ordre du jour était disponibles en plusieurs exemplaires pour les officiels qui le demanderaient une fois arrivés. Mais beaucoup d'entre eux l'avaient déjà reçu. Il était prévu d'abord un discours du président de la république où il présenterait la Constitution qui sera soumise à un plébiscite et qui donnerait lieu à l'élection des députés. Ensuite l'examen des projets de loi soumis par chaque ministre. Les ministres absents de la réunion ou ceux qui n'auraient aucun travail préparé à soumettre seraient aussitôt congédiés. D'ailleurs le président avait quelques noms en tête. Mais comme pour la critique qu'il préparait du camarade Litovski, il avait préféré que ce soit le Parti et le peuple lui même (le congrès étant transmis en direct dans les médias) qui jugent l'action ou l'inaction des hommes d'Etat. Bien sur, dans cette configuration le président aurait une posture de souverain rassembleur, calme, distancié mais présent pour remettre en marche le système au cas où certains éléments l'inciteraient à être défaillant. Il devait avoir l'allure d'un chef qui laissait une bonne marge de manœuvre à ses subordonnés, qui savait les récompenser pour leur travail ou les réprimander pour leur manque d'abnégation au service de l'Etat. C'étaient les intermédiaires que l'on devait juger, pas lui. Ce qui en pratique paraîtrait paradoxal puisque l'approbation et l'initiative de chaque décision lui était dédiées.

La conférence allait commencer. On n'attendait plus que les principaux invités et le président pour venir sur les lieux.

__________________________________
Camarade-Président Bogdan Mikhaïlovitch Raspoutine Kartvitalski
Fondateur du CCP, Courant Conservateur Populaire
avatar
Bogdan Raspoutine
Président du Conseil des Commissaires

Messages : 71
Date d'inscription : 28/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Arrivée de Pavel Gorilov, président du MVU

Message  Pavel Gorilov le Jeu 25 Avr 2013 - 13:35

Pavel Gorilov arriva en avance sur le reste du gouvernement.Les portes du congrès venaient juste de s'ouvrir et les ouvriers donnaient les dernières coups de peinture rouge au grandiose décorum violëtiste qui était de rigueur pour cette grand messe politique valdiske. Le camarade ministre était bien silencieux, laissant à ses collaborateurs le loisir de papoter ensemble et de pronostiquer les grandes orientations de ce congrès. Pavel, lui était prêt. Il s'attendait à peu près à tout, sachant que Raspoutine lui avait laissé l'impression d'être un fieffé roublard dont il faudrait se méfier. Il avait accepté ce poste au ministère des affaires sociales sachant qu'une manoeuvre pour le discréditer aux yeux des camarades prolétaires serait le résultat le plus probable, mais ce poste lui fournissait une certaine protection contre la répression de l'appareil d'État et une tribune pour s'exprimer. D'ailleurs de ce côté, le camarade internationaliste rondouillard était paré également : il avait apporté sous le bras quelques projets de réforme qui, pensait-il, ne manqueraient pas de le distinguer des membres moins ambitieux du gouvernement. Il ne manquerait pas également de rendre hommage à Raspoutine et à l'ex-président, même compte tenu de leur divergences : il mettait un point d'honneur à ce que la révolution garde une certaine unité face à l'engeance capitaliste, au moins en apparence.

Gorilov attarappa au passage un ordre du jour des mains d'un huissier puis alla s'installer au rang du gouvernement d'où il attendrait son tour pour s'exprimer à la tribune. Il était ministre et son mouvement faisait partie du Parti Violëtiste Valdisk, il avait donc droit de s'exprimer de par sa position. Raspoutine ne manquerait pas de se rappeler également qu'il était le présentateur de la RNR le plus connu de la république populaire, ce qui faisait de lui un porte-voix de choix auprès des masses prolétaires pour le camarade président.

avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Dimitri Litovski le Sam 1 Juin 2013 - 14:51

Dimitri Litovski s'était rendu au Ministère des Affaires Micromondiales seulement quelques heures durant la matinée pour terminer quelques dossiers urgents, le reste de sa journée fut consacrée aux préparatifs du Congrès du Parti vioilëtiste, la préparation de ses dossiers et de son discours mais aussi celle du moment où le Président essayerait de discréditer l'ancien Président pour le petit incident krasslandais...
Il s'habilla chiquement, comme à son habitude, puis fut conduit au siège du Parti, en centre-ville, où se tiendrait le Congrès. En arrivant, il vit que le Camarade-Ministre Gorilov était déjà arrivé et avait pris place comme quelques autres cadres du parti et dirigeants des fédérations locales ou bien encore officiers supérieures de la PPV. Il se dirigea vers Gorilov et pris place à côté de ce dernier qui semblait soucieux...
Le Ministre des Affaires Micromondiales, salua le Camarade-Ministre des Affaires Sociales et de la Propagande afin d'engager la conversation avec lui.


- Camaяade Goяilov, boиjouя. Commeиt allez-vous?

Litvoski espérait bien faire basculer Gorilov du côté des modérés violëtistes, dont il est le principal représentant. Le Congrès était l'occasion idéale de convaincre le Ministre des Affaires sociales et de la Propagande...

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Pavel Gorilov le Sam 1 Juin 2013 - 23:15

Le Camarade Gorilov, arrivé un peu plus tôt après avoir enregistré sa dernière émission salua également poliment son collègue des Affaires Étrangères et ancien président.

- Camarade Litovski, c'est un plaisir de nous voir parmi nous. Comment allez-vous de même ?

Puisque je vous ai sous la main, pourrai-je abuser de votre temps et vous demander où en sont nos relations avec les nations étrangères, où en sont nos accords bilatéraux ?

Je présenterai également à l'occasion de ce Congrès une organisation qui a un lien fort avec votre ministère : l' " OPSH", la nouvelle agence humanitaire d'État du Valdisky pour voler au secours des camarades travailleurs du micromonde dans le besoin. Cependant je crains que le camarade Koloskopy ait déjà fait main basse sur mon institution, puisque je viens de recevoir un ordre de réquisition de 50 personnels de santé de l'OPSH pour le Vladivaia... Visiblement le Palais Volker et la PPV sont bien remuants en ce moment.


avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Boris Koloskopy le Dim 2 Juin 2013 - 11:32

Le Polkovnik Koloskopy fit un passage éclair au 1er Congrès. Malheureusement ses obligations ne lui laissaient pas le loisir de profiter de la grand-messe violëtiste, mais nul doute qu'il restait en contact avec ses hauts-gradés présents en cas de nécessité pour lui d'apparaître à la tribune. Il avait laissé au soins du Podpolkovnik Raspoutine, le frère du Président du Conseil des Commissaires du Peuple lui-même, la charge de représenter l'institution de la PPV.

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 393
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Bogdan Raspoutine le Mar 11 Juin 2013 - 5:58

Devant le pupitre où était assit le président valdiske, il y avait des roses, des tulipes et des lilas côte à côte. Et derrière ces fleurs, une bouteille de Vodka "Violët" y figurait, une marque d'alcool se revendiquant patriote. Il y avait aussi une bouteille en verre contenant de l'eau et des exemplaires du programme officiel de ce congrès. Tous ces petits détails, Raspoutine n'en accordait que très peu d'intérêt. Après tout c'était pour le service du protocole, ce service si excessivement pointilleux quand il s'agit des usages, des us et coutumes. Suite à cette réflexion, le vieux et gros président introduisit son cigare entre ses lèvres pour savourer une bonne bouffée de tabac.
Ensuite il toussa un peu beaucoup et se racla la gorge, c'est dire s'il était dans un état de santé désagréable. Après tout les valdiskes sont des bons vivants attirés par les excès, d'où un âge moyen de mortalité élevé à 50 ans.

Lorsqu'il prit la parole, la voix inaudible du vieillard sénile qui exerçait le rôle de chef de l'Etat semblait répugner l'ensemble du public présent sur place, mais personne n'osait exprimer son dégoût. Notamment du fait de la présence massive de nombreux agents de la PVV disséminés un peu partout au sein de la grande salle aménagée pour ce congrès.
De nombreuses colonnes de chaises étaient alignées sur tout l'espace. Au premier rang figuraient les commissaires du peuple, au second les membres du gouvernement et au troisième les officiels de la haute fonction publique d'Etat.


"Messieurs les commissaires du peuple,
Messieurs les ministres,
Chers camarades

Tout d'abord je tiens à vous remercier sincèrement de votre présence au sein de ce congrès. Ce premier grand congrès du Parti Violëtiste définira, je l'espère, les grandes lignes de la politique gouvernementale. Car l'Etat, c'est le parti. Et c'est ce mot d'ordre que je souhaite voir appliquer.

Je vais d'abord commencer par donner la parole à chacun des ministres pour connaître les projets qu'ils souhaitent voir promulgués afin d'engager immédiatement notre travail au service de nos camarades concitoyens. Ceci fait, je vais ensuite vous présenter la Constitution que je souhaite soumettre au peuple entier, à l'essence même du principe de souveraineté populaire.
Aussi je laisse la parole à Pavel Gorilov pour nous présenter ses propres projets de décrets (oukazes) révolutionnaires"

__________________________________
Camarade-Président Bogdan Mikhaïlovitch Raspoutine Kartvitalski
Fondateur du CCP, Courant Conservateur Populaire
avatar
Bogdan Raspoutine
Président du Conseil des Commissaires

Messages : 71
Date d'inscription : 28/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Pavel Gorilov le Mar 11 Juin 2013 - 21:44

Pavel Gorilov, Ministre des Affaires Sociales et de la Propagande monta le premier à la tribune, salué au passage par des cadres du parti sympathisants du MVU. le gros politicien valde tenait d'un air très sérieux une brassée de feuilles dans ses mains pour discourir devant l'assemblée de l'avant-garde de la révolution. Il commença par déclamer d'un air grave :

- Camarades révolutionnaires valdisks, je tiens tout d'abord à saluer la mémoire de Vladimir Violët sans lequel nous ne serions pas où nous sommes aujourd'hui, ainsi que le camarade Président du Conseil Raspoutine qui me fait l'honneur de me donner la parole en premier après cette introduction.
Je serai bref pour exposer ici mes orientations, que je ne crois pas en opposition avec la politique générale menée par le gouvernement Raspoutine 1 jusqu'ici. Tout d'abord je rappellerai la principale réforme qui me tiens à coeur et qui sera validée par les instances compétentes au plus tôt, je l'espère : la Grande Réforme Sociale. Cet oukaze je l'ai voulu en mémoire de Violët et afin que notre gouvernement soit rappelé comme un grand gouvernement dans la lignée des révolutionnaires du début.
J'en rappelerai seulement le préambule qui résume les ambitions de la phase actuelle de notre révolution au Valdisky :

"Considérant la nécessité urgente d'appliquer à l'organisation de la nation valdiske les principes mêmes du violëtisme, considérant que la collectivisation des moyens de production est enfin complète, il s'impose une réforme ambitieuse pour poursuivre l'application les vrais principes prônés par le camarade Violët. Cette loi organique doit être le socle de l'établissement du système de sécurité sociale le plus généreux du micromonde, fruit des efforts fournis par les masses laborieuses. Ce système égalitaire fondé sur la solidarité révolutionnaire est le don fait par les camarades révolutionnaires aux générations futures."

Cet oukase prévoit principalement la gratuité et l'organisation de l'éducation populaire, une couverture maladie et des soins gratuits, la fourniture de pensions et de logements, ainsi qu'une véritable organisation du travail qui répond aux exigences de droit des travailleurs et de la production nationale. Je tiens à rappeler que toute allusion à un quelconque système assurantiel de sécurité sociale a été supprimée, car nous ne tolèrerons pas une telle déviance capitaliste : l'Etat valdisk se doit de faire le bonheur des prolétaires, tout comme les prolétaires se doivent de donner se donner tout entier à l'Etat en faveur de la glorieuse Révolution Violëtiste.

Le second oukase que je présente ici découle naturellement du premier et répond en partie à notre désir, au MVU, de voir le Valdisky répandre la révolution de par le Micromonde.
Je propose donc la création de l'OPSH, l'Oeuvre Prolétaire de Solidarité Humanitaire, qui vise à porter secours à tous nos frères prolétaires dans le besoin. Cette institution a déjà permis récemment de construire deux camps de réfugiés lors de la crise Vlado-Legoslave, contribuant à sauver des milliers de vies vlades. Je salue donc le Camarade Président Raspoutine pour le travail effectué et l'orientation prise par sa politique en faveur d'un développement de la révolution à l'étranger. L'intention et là.

Se tournant à présent vers le président, de profil, et le désignant du bras :

Camarade Raspoutine, nous sommes sur la bonne voie, nous voilà devant la lutte suivante : celle de la révolution internationale, de concert avec les frères révolutionnaires poldèves, s'ils le veulent bien. Il est temps à présent de passer à la vitesse supérieure dans l'application du violëtisme, au Valdisky et au-delà !

Fourbu et assoiffé par ce flot de paroles, le camarade ministre se saisit d'une bouteille de vaudka et d'un verre d'eau pour les mélanger et s'hydrater avant de laisser place à l'orateur suivant.
avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier Congrès du Parti Violëtiste du 18 Avril

Message  Dimitri Litovski le Mer 12 Juin 2013 - 12:49

Les modérés présents applaudirent suite à l'annonce du Camarade-Ministre Gorilov, ce système permettrait aux prolétaires de bénéficier d'une éducation correcte et de soins gratuits bien mérités.

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum