Un départ précipité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un départ précipité

Message  Dimitri Litovski le Mer 3 Avr 2013 - 20:50

Casimir Pratenheim, l'ex-Ministre des affaires étrangères faisait sa valise. La PPV allait commencer à enquêter sur lui et quand ils découvriraient la vrai face de l'homme, ils ne seraient pas tendres avec lui... Il devait donc partir au plus vite pour le Zollernberg. Il n'avait rien dit à sa femme et à ses enfants jusque là. Il les réveilla en pleine nuit et leur dit de faire leur valise, de n'emporter que les choses essentielles.
Casimir sut que sa femme avait compris, et il ne préféra pas engager la conversation, de toute façon, il n'avait pas le temps de parler dans un tel moment.

La voiture démarra péniblement et le bruit du moteur retentit dans le quartier silencieux. "Foutue voiture, foutu pays..." se dit Casimir tout bas. Il allait le plus vite possible, mais il ne fallait garder une allure correcte, afin de ne pas éveiller les soupçons des patrouilleurs de la PPV, plus nombreux depuis quelques jours.

À suivre...

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Boris Koloskopy le Mer 3 Avr 2013 - 21:17

Malgré la circulation fluide et l'absence apparente de patrouilles de la PPV sur la route du sud, Casimir n'était pas serein. Il avait la désagréable impression d'avoir oublié quelque chose. L'UAV blanche filait dans la nuit. Il commença a pleuvoir dru et voilà que les essuie-glace étaient en panne. Dans l'obscurité la pluie dégoulinait en gros filets noirs sur le pare-brise. "Voiture de mes deux ! Il ne manquait plus que ça." se dit Casimir.

A cet instant deux phares se rapprochèrent à vive allure par l'arrière. Une UAV du même modèle, mais visiblement avec un moteur plus puissant, collait au train de la famille Pratenheim.
"Les plaques ! Nom de dieu, j'ai oublié de changer les plaques de la voiture !" jura tout fort Casimir, appuyant sur le champignon. Le reste de la troupe poussa de petits cris craintifs. La course poursuite s'engageait.

A suivre...

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 393
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Dimitri Litovski le Mer 3 Avr 2013 - 21:28


"Quel idiot, mais quel idiot je suis!" cria-t-il dans la voiture. La frontière n'était qu'à quelques kilomètres, il pourrait peut être l'atteindre. "C'est quand qu'elle ce décide à avancer celle-là. La qualité valdiske, je vous jure!" Il accéléra brusquement et tourna à l'intersection direction "Frontière Valdisky-Zollernberg". La voiture de la PPV suivait de près la famille mais avait pris du retard, elle montrait déjà des signes de faiblesse.

"Je ne vois rien!" dit en grognant l'ex-ministre. La voiture avait atteint le maximum de ses capacités. Heureusement qu'il avait pensé à faire le plein, sinon c'était la panne à coup sûr... Une épaisse fumée noire se dégageait du pot d'échappement, ne facilitant pas la vision pour la voiture de derrière, c'était une bonne nouvelle pour Casimir qui continuait à appuyer de toutes ses forces sur la pédale de l'accélérateur.

(À suivre...)

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Boris Koloskopy le Mer 3 Avr 2013 - 22:11

"BAAM !!"
Dans une grande gerbe de tôle froissée, la seconde voiture de la PPV, débouchant à l'intersection, percuta de plein fouet la voiture des Pratenheim. Les deux véhicules allèrent rouler dans le fossé de la route nationale sud. La première patrouille de la PPV traversa la route à toute vitesse et se gara sur l'accotement à contresens dans un grand crissement de pneus.



La pluie tombait toujours à grosse gouttes et tambourinait sur les carcasses éventrées et retournées des véhicules valdiskes. Pratenheim était en sang et rampait difficilement dans la boue grasse. A deux mètres de lui, une odeur de chairs brûlées se dégageait du corps d'un des agents valdiskes, écrasé sous les restes d'un puissant moteur.

Une nuée d'agents entoura l'ancien ministre devenu une loque boueuse, ruisselante de sang et d'eau glacée.


- Halte, PPV ! Casimir Pratenheim, vous êtes en état d'arrestation ! L'ancien ministre réussit tout juste à articuler un borborygme avant de s'évanouir. Le reste se passa sans qu'il fut conscient.

Il faisait nuit. Il faisait noir. Et il pleuvait dru. Trois agents s'en furent pour quérir une large bâche dans le coffre de la première patrouille pendant que le conducteur fouillait les restes de la berline ministérielle. Les trois policiers enroulèrent le pauvre Pratenheim dans la bâche. Une seconde UAV rejoignit alors le premier groupe de policier, débarquant quatre policiers qui tinrent un rapide conciliabule avec leurs collègues. Aucun automobiliste ne s'était encore aventuré à s'arrêter par curiosité pour savoir se que faisaient deux voitures de la PPV à contresens, à demi garées sur la voie de gauche. La scène, sur le bas côté, était alors invisible dans le noir.
Le second groupe se dirigea vers le corps de l'ex-ministre pour le transporter, à l'abri des regards du premier groupe. Un officier sortit son arme et fit feu, trois fois. En toute logique, le corps fut chargé enroulé dans la bâche dans le coffre de la deuxième voiture, qui fila vers le nord plein gaz. Une ambulance arriva deux heures plus tard, évacuant les enfants de la famille et un agent, qui avaient survecus mais restaient inconscients. Le second véhicule resta jusqu'au petit matin, régulant la circulation et faisant remorquer les carcasses, comme s'il s'agissait d'un vulgaire accident de la route.

Casimir Pratenheim venait d'avoir un banal accident de voiture.


__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 393
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Dimitri Litovski le Jeu 4 Avr 2013 - 13:13

Quand il se réveilla, Casimir ne se souvenait de rien. Que c'était-il passait entre son accident et son réveil? Il ne le savait pas...

"Ou suis-je?" balbutia-t-il.

L'endroit était sombre, il y avait une table et deux chaises l'une en face de l'autre. Il était pour l'instant seul...

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Dimitri Litovski le Ven 5 Avr 2013 - 22:13

Un jour, cela faisait un jour que Casimir était dans cet endroit... Personne n'était encore venu le voir. Il avait faim, il avait soif.
Il avait repéré une fuite et quelques gouttes tombaient quand il pleuvait. Il buvait alors quelques gouttes mais cela ne suffisait pas.

Soudain, un officier entra...

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Boris Koloskopy le Sam 6 Avr 2013 - 1:07

Le verrou de la porte claqua durement contre l'acier froid. Un officier de la PPV entra dans la salle d'interrogatoire et aboya :

- Яepas !

Il frappa avec fracas sur la porte avec sa matraque pour presser le gardien qui apportait le plateau repas. Cela fit augmenter à nouveau le mal de crâne de Pratenheim. L'accident ne l'avait pas laissé indemne malgré les soins qu'on lui avait prodigué à l'hôpital militaire de Valdrak. On déposa le plateau sans ménagement sur la table. Il n'y avait que du liquide à part un misérable quignon de pain sec : une soupe claire et un grand pichet d'eau. Casimir n'avait ni bu ni mangé depuis trop longtemps, il se jeta sur la nourriture et la boisson.

Une fois fini le gardien le menotta et l'accompagna dans une autre salle. Les couloirs étaient sombres et crasseux, la lumière clignotait sans arrêt. Casimir se demandait où il pouvait bien être. Un centre d'interrogatoire ? Les caves du siège de la PPV ? Le camp de Brevsk 1 ?
On le cala sans ménagement sur une chaise en bois, les mains liées au dossier. Puis vint l'officier avec l'horrible supplice : une paire d'écouteurs lui furent fixé sur les oreilles. Pendant un temps indéterminé, Casimir Pratenheim eu à supporter une insupportable bande sonore composée de pleurs d'enfants, de craie crissant sur un tableau et de portes grinçantes, suivant des séquences décousues. L'ancien ministre se rendait en plus compte que son repas passait très mal. La dose de liquide lui avait donné une affreuse envie d'uriner, quant à son ventre, il était dans l'état qu'on pouvait s'imaginer. N'en pouvant plus, le zollernois hurla avec son vieil accent zoll :


- Azzzzzzzez ! Azzez ! Je n'en beut plus ! Je veurai ce gue fou foulez ! Azzeeeez !

Le verrou de la seconde pièce tinta encore une fois. L'officier en question rentra à nouveau dans la pièce. On enleva le casque au prisonnier.

- Chieи ! Tu vas иous diяe tout ce que tu sais. Quelles combiиes tu avais au miиistèяe ? Commeиt tu t'es iиfiltяé au gouveяиemeиt, яacluяe d'espioи Zoll ?

Une baffe partit, sèche. Casimir était abattu, brisé par des heures de jeûne, d'enfermement et de torture. Sans nouvelle de sa famille depuis la nuit de son arrestation, il n'en pouvait plus au point qu'il était prêt à faire sous lui.


__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 393
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Dimitri Litovski le Sam 6 Avr 2013 - 8:39

- Je ne suis pas un espion! Je suis juste un zollernois immigré qui s'est engagé au Parti violëtiste. Au début, le PV était un petit parti où il régnait une bonne ambiance révolutionnaire puis l'ambiance s'est dégradée, Violët est devenu paranoïaque et on ne le voyait plus... Plutôt que de continuer dans le parti j'ai préféré m'enrichir et permettre à ma famille de vivre correctement. Puis, j'ai été appelé au Ministère... J'ai accepté puisque je pouvais dispoer d'une imunité. Et la suite, on la connait tous.

Il marqua une pause, cet effort l'avait considérablement fatigué.

- Mais dîtes moi, où sommes nous?

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

En exil en République de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Secrétaire général du PPV
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 320
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un départ précipité

Message  Boris Koloskopy le Dim 7 Avr 2013 - 16:09

Un grand coup de matraque en pleine face lui répondit. L'officier aboya une dernière fois alors que Casimir s'évanouissait pour le deuxième fois.

- Ta g**** sale zoll !

Casimir se réveilla brutalement dans l'eau. Il suffoquait et tous ses efforts pour relever la tête étaient vains. La panique l'envahit alors à l'idée de mourir. Un agent de la PPV lui maintenait la tête sous l'eau selon la technique du "waterboarding" armaréen. L'ancien ministre passa ainsi le reste de l'après-midi à subir divers supplices comme la suspension à une poutre du plafond par les pieds et les mains.
Au soir, Casimir était un homme brisé, sale et à bouts de nerfs. Incapable de tenir debout, on l'avait jetté comme un sac dans une cellule répugnante de crasse. Il gisait là avec le sentiment de ne plus être un homme mais une chose à la merci de ses tortionnaires. Il n'avait eu le droit ni aux toilettes ni a une douche depuis 72h et ont lui avait accordé tout juste deux repas.


Le verrou se réouvrit encore une fois, laissant entrer un officier en uniforme, portant la large casquette valdiske. Pratenheim mit faiblement sa main en visière, aveuglé.

- Casimir Pratenheim. Vous nous avez beaucoup déçu. Beaucoup. Mais dans ma grande mansuétude je vais vous accorder une petite chance de vous racheter. Suivez-moi.

En fait de suivre l'homme à la casquette, deux gardiens aggripèrent le zollernois par les aisselles pour le conduire à travers les couloirs de béton nu du bâtiment. Pratenheim avait reconnu l'homme qui une semaine auparavant était venu l'entretenir de questions relevant du renseignement extérieur. Le polkovnik Koloskopy n'avait pas changé avec ses manières froides mais polies. Casimir fut amené dans une grande pièce aux murs gris contenant en tout et pour tout une table de réunion et une chaise en acier. De larges baies vitrées munies de barreaux donnaient sur la campagne du Nord-Valdisky. La salle se situait dans les étages supérieurs d'un immeuble. On aperçevait des murs en béton et des kilomètres de grillages et de barbelés. "Probablement une aile de Brevsk 1" se dit Casimir.
Les gardiens déposèrent brutalement le prionnier sur la chaise métallique.


- Pratenheim, regardez dans la cour.

Il y avait dans la vaste étendue gravillonée plusieurs silhouettes. La plupart des uniformes. Deux d'entre-elles se distinguaient cependant.

- Mes enfants ! Ils sont vivants !

L'ancien ministre, regadait frénétiquement les petites silhouettes et le directeur de la PPV avec stupéfaction. Il avait fait le deuil de sa famille depuis le début de son internement, persuadé de n'avoir plus aucun espoir quant à sa survie et à celle de ses proches. Le polkovnik reprit :

- Pratenheim, vous êtes un homme déjà officiellement mort. Cependant au Valdisky, moi et le président sommes comme Dieu. Nous pouvons vous "réssusciter" si besoin est ou vous plonger dans un abîme de souffrance sans fin. Je vous propose une petite chance d'éviter l'enfer et de bénéficier d'un purgatoire.
Vous allez maintenant être notre homme et suivre à la lettre nos instructions. A partir de cet instant, Casimir Pratenheim n'existe plus, même plus pour vous. Vous êtes un espion valdiske, vous êtes fidèle à la glorieuse patrie en toutes circonstances. Sachez que nous pouvons vous traquer et vous éliminer, où que vous soyez dans le micromonde. Si vous acceptez ce marché, vous échappez à la mort. Si vous nous trahissez, vous savez ce qui vous attends... vous savez également que nous tenons vos enfants.

Le directeur de la PPV se retourna vers le mur opposé et continua son monologue.

- Vous opérerez à l'étranger pour le compte du ЯEX. Vous bénéficierez d'un passeport russlave indiquant que vous êtes d'une famille d'origine zollernoise, ce qui expliquera votre accent. En attendant une prochaine mission vous serez confiné dans une datcha du camp de Violëtgrad, sous bonne garde. Nous vous contacterons quand nous aurons besoin de vos services. Vous pourrez voir vos enfants une fois tous les deux mois et si nous constatons des progrès dans votre attitude, une fois par mois.

Le polkovnik claqua des doigts et instantanément Casimir fut traîné jusque dans une cellule. Une cellule décente. Elle était relativement propre, munie d'une couchette sommaire et de WC. On avait même déposé un pijama en papier à son intention.
L'ancien ministre était épuisé. Il sombra rapidement dans un sommeil agité par de nombreux cauchemars...




__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 393
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum