Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Boris Koloskopy le Mer 3 Avr 2013 - 18:18

L'Ecole militaiяe et le camp de maиoeuvяes de Violëtgяad constituent un camp militaire spécial.



Il accueille les nouvelles recrues de la PPV qui sont formées au sein de l'Ecole Militaiяe Spéciale de Violëtgяad (ville qui a reçu son nom en l'honneur du Camarade Vladimiя Violët, leader de la révolution). Le camp abrite également les unités de combat de la DVM (PPV01) qui s'entraînent sur le camp de manoeuvres. Le camp militaire est ceinturé d'un réseau de barbelés, de fossés et de miradors. Il est interdit d'approcher à moins de 5km sans autorisation spéciale.


Dernière édition par Boris Koloskopy le Mer 10 Avr 2013 - 15:52, édité 1 fois

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Boris Koloskopy le Mer 10 Avr 2013 - 15:51

Puisque le chantier avait été autorisé par le camarade-président Raspoutine, les grands travaux avaient été lancés au sein de la base militaire de Violëtgrad. Déjà les fondations avaient été terminées par le génie militaire et les ouvriers s'attelaient maintenant à lever des pans de murs en béton armé. Un grand trou béait au milieu du complexe : on coulait de grandes masses de béton pour former ce qui serait un bunker souterrain, situé juste sous les bâtiments principaux du complexe militaire secret.
Non loin de là, l'aérodrome militaire était en bonne voie également. On appliquait la dernière couche de peinture à la tour de contrôle et les deux pistes avaient été recouvertes de leur dernière couche de tarmac.

Déjà, cing Dig 40, trois versions A et deux versions ASM avaient été parquées près des hangars. A peine livrés, les aéronefs avaient été mobilisés avec leurs aviateurs : un Dig 40ASM venait de prendre son envol dans l'après-midi vers la mer du Nord, missionné par la PPV...

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Boris Koloskopy le Jeu 11 Avr 2013 - 18:41

Une sirène s'était mise à hurler sur la base de Violëtgrad, plus particulièrement du côté du terrain d'aviation. Les mécanos et les pilotes couraient en tous sens pour se rendre à leur postes et s'assurer que tout était ok. Trois Dig 40ASM étaient prêts à partir, tous moteurs vrombissants. Les techniciens de la base avaient chargé les appareils avec des torpilles, ommettant les grenades sous-marines, pour alléger les aéronefs et les rendre plus rapides. Deux autres appareils partiraient ensuite de l'aéroport international de Maskva, équipés de telles grenades.



Enfin, les trois énormes quadrimoteurs décollèrent pleins gaz et mirent le cap vers le Nord-Ouest.

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réception des chars BTV-1 par le 5e Bataillon Léger Mécanisé de la DVM

Message  Boris Koloskopy le Ven 14 Juin 2013 - 23:26

Une certaine agitation reignait à la base de Violëtgrad, plus particulièrement dans la zone abritant les quartiers de la DVM. La base avait été terminée depuis peu, labyrinthe de bâtiments en béton, de bunkers, ou de simples préfabriqués en bois. Les hangars du 5ème Bataillon Léger Mécanisé de la DVM venaient de recevoir par train de marchandise la première série de chars léger commandée il y a quelques semaines. Les usines UAE avaient été très réactives et 20 chars s'alignaient déjà devant les soldats.




Le Lieutenant Pudovkine rassembla ses troupes dans l'après-midi sur la place centrale de la caserne puis fit équiper les tanks. Enfin les unités purent aller s'entraîner sous le commandement de leurs officiers respectifs sur l'un des terrains de manoeuvre de la base, non loin de l'aérodrome. En soi, le 5ème BLM n'interviendrait probablement jamais nulle part sous la forme d'une unité complète (sauf invasion du territoire de la République Populaire) mais plutôt par petit groupes pour appuyer ses unités soeurs lors d'interventions à l'étranger. Les chars BTV-1, légers, maniables, amphibies, aisément transportables par avion, se prêteraient parfaitement à ce genre de missions.


__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Boris Koloskopy le Mer 28 Aoû 2013 - 23:39

Une magnifique rangée de soldats, tous en tenue de parade et au garde-à-vous était alignée le long de la route principale du camp de Violëtgrad. Avec le retour des Dig 40 du Skotinos, les blessés et les cercueils n'avaient pas tardés à affluer depuis le continent de Fanz. Là-bas la lutte n'avait pas été vaine, et les partisans valdisks avaient honoré la bannière de la révolution en donnant leur sang pour la liberté de leurs camarades skotinècques. L'opération qui s'était voulue stratégique dans la lutte d'influence entre capitalisme, autoritarisme et violëtisme, avait aussi était un magnifique coup de propagance. Le Polkovnik Koloskopy n'avait pas manqué d'utiliser l'occasion pour remonter le moral des troupes et réconcilier la population (marquée par les troubles de l'été) avec la PPV, le tout en s'offrant une belle cérémonie de remise de la médaille de l'Etoile de l'Ordre des Partisans.

Une grande estrade avait été montée le long de la rangée de soldats, avec deux rampes de chaque côté, et de grandes banderoles ornées de messages patriotiques à la peinture rouge sur le devant. Flanqués des principaux officiers des bataillon de la DVM, Koloskopy avait d'abord apposé les premières médailles de bronze aux dizaines de cercueils disposés sur des tréteaux devant l'estrade afin d'honorer les 222 morts dont la Brigade Volontaire valdiske avait souffert. Puis ce fut au tour des 400 blessés sélectionnés pour leur états d'armes, dont la plupart étaient toujours couverts de bandages ou auxquels ils manquaient des membres, amputés. A chacun Koloskopy avait pris soin d'aposer lui-même la médaille, puis d'engager un brin de conversation rapide. Ainsi le chef de la police se faisait une campagne de promotion politique à peu de frais auprès des vétérans. Une fois les breloques remises à tous les heureux décédés ou estropiés, on fit tirer une dizaine de salves. Puis l'hymne officiel du Valdisky retentit.

C'était une bien belle cérémonie qui serait aisément utilisée dans les médias de propagande...

Médaille de l'Ordre de l'Etoile des Partisans

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Mikhaïl Diaghilev le Mer 25 Déc 2013 - 22:02

23H00 - Base Aérienne de Violëtgrad

Une dizaine de bombardiers stratégiques Dig 50 de l'Armée de l'Air Violette décollaient dans la nuit, chargés d'une centaine de tonnes de bombes pour la base merksiste d'Auridia, en Skotinos. La préparation en vue de l'affrontement des démocraties et l'empire colonialiste de laurasie se poursuivait.

avatar
Mikhaïl Diaghilev
Camarade

Messages : 109
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crise de février 2014

Message  Boris Koloskopy le Mer 19 Fév 2014 - 10:42

Dvant la gravité des évènements, le Polkovnik de la PPV avait préféré se mettre au vert. Maskva n'était plus une ville sûre à l'heure actuelle.
Deux berlines UAV noires sortirent ainsi au petit matin du siège de la Police Politique pour filer vers l'est sur l'autoroute de Valdrak. Koloskopy n'avait pas manqué de vider dans le coffre de sa voiture de fonction le contenu du coffre fort des dossiers les plus sensibles, en cas de pillage du siège.
A son chauffeur et à son aide de camp, Koloskopy indiqua :


- A Violëtgrad. Nous y serons plus au calme pour évaluer la situation. Après tout cette base a été faite pour ce genre de situations.

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Gueorgui Bourikov le Lun 24 Fév 2014 - 14:24

L'entraînement des nouvelles troupes demandées par la Vojdka avait commencé à Violëtgrad. Le camp militaire accueillant les unités en manoeuvre était plein et le commandement avait même dû réquisitionner quelques centaines de tentes de campagne pour compléter l'hébergement des troupes. 3 bataillons blindés, une division d'infanterie et une division d'artillerie devaient venir compléter les effectifs de la troisième Armée. A cela, il faudrait rajouter 5 bataillons de parachutistes du Génie militaire. Au total, 42 500 soldats plus ou moins dégrossis allaient devoir être versés ensuite dans les rangs des forces du Front Ouest de Bourikov.

Gueorgui avait missionné un de ses fidèles adjoints pour l'occasion, étant en déplacement spécial en Transvalachie. Le polkovnik Krioutchine était un petit homme bedonnant, chauve, au regard dur. L'officier, impitoyable, avait la lourde tâche d'inspecter les manoeuvres d'entraînement (qui devaient se dérouler de manière accélérées pour tenir les délais imposés par le Palais Volker).
Tout en passant sur les polygones de tir et d'entraînement, Krioutchine ne pouvait s'empêcher de commenter à ses officiers subalternes ses impressions quand à la piétaille employée. La majorité des hommes réunis ici étaient d'anciens moujiks russlaves imigrés tirés de leurs banlieues d'Eriagrad ou de Brevsk parce qu'ils savaient se servir d'une fourche ou d'un fusil et parce que la paye était bonne. C'étaient d'ailleurs les seules troupes réellement disponibles par manque de main d'oeuvre : une grande partie de la population valdiske (près de 10% !) travaillait déjà pour le ministère des Gens d'Armes --devenu Commissariat Général aux Troupes Révolutionnaires sous Karamazov-- et le reste ne connaissait pas le chômage avec l'activité économique débordante de ces derniers temps.


- Regardez-moi ce massacre ! Tout à l'heure nous aurons des morts si ces soldats continuent à vouloir désembourber les tanks en les poussant sous les chenilles ! Où est le Génie, nom de Violët ??

Plus loin, la vue de l'équipement d'un peloton de fantassins fit éructer le polkovnik. Krioutchine s'en prit vertement au jeune officier responsable des bidasses.

- Camarade officier, ne connais-tu pas le savon ? Ne sais-tu pas que tes moujiks doivent savoir tenir un fusil correctement, cirer leurs bottes et tenir leurs mains propres ? C'est indigne d'un gradé de l'Armée Violette nom d'une pipe !

Krioutchine, empreint aux accès de violence lui assena une violente baffe qui fit chuter le malheureux, agoni d'injure et souillé par la boue.

- J'en parlerai à votre camarade commissaire politique ! qu'il vous ordonne de faire votre autocritique devant la section politique de l'unité, demain soir !


Au loin, les charmantes évolutions des ballets de parachutistes auraient presque fait oublier qu'il s'agissait d'un rude travail et d'un endoctrinement qui se jouait ici. Les parachutistes différaient, eux, du reste des troupes par leur petit nombre (des bataillons de 1 500 hommes) et par leur origine sociale et politique : il s'agissait le plus souvent de techniciens du Génie, d'ingénieurs ou de cheminots, spécialisés en logistique. De plus, la quasi totalité provenaient des corps de jeunes gardes violets qui avaient porté Karamazov au pouvoir, ce qui en faisait une élite politisée et combative comparé à la piétaille de l'infanterie russlave.



__________________________________
Général de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de la 3ème Armée - Front Ouest
avatar
Gueorgui Bourikov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 91
Date d'inscription : 20/01/2014
Localisation : Etat-Major de l'Armée Violette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecole militaiяe et camp de maиoeuvяes de Violëtgяad

Message  Boris Koloskopy le Ven 28 Fév 2014 - 15:36

Une dizaine d'appareils quadrimoteur Dig 40 venaient de décoller en direction du Nord-Ouest, chargés de tonnes de matériel de propagande...


__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 396
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum