Bureau Politique du MVU

Aller en bas

Bureau Politique du MVU

Message  Andreï Van Ijmeer le Dim 26 Nov 2017 - 0:39

Andreï Van Ijmeer était un MViste de toujours et était toujours vu comme le gardien de l'héritage Gorilovien du parti. L'ancien bras-droit du président Gorilov avait donc gardé sa place de pilier au sein du bureau politique du MVU alors même qu'il n'exerçait plus aucun mandat électif. Cependant il s'était très bien rattrappé ces derniers temps en fondant le SUMOS-CV, premier syndicat en âge et en adhérents du Valdisky.

- Camarades, afin d'assurer notre popularité et le soutien des masses au président Galkine, nous avons établi un plan de campagne pour perpétuer le progrès social apporté par l'ex président Gorilov. Nous nous devons de promouvoir la paix entre les masses travailleuses, la révolution intermicronationale et le progrès social vers le paradis merksiste en tant que MVistes.

La paix a été ramenée par notre camarade Galkine et les masses prolétaires ont retrouvé la prospérité sous notre présidence. La révolution elle-même progresse dans le Micromonde grace au succès de l'Internationale Merksiste dont le siège se construit sous notre gouvernement. Reste le progrès social.

Les camarades du MVU et du SUMOS-CV proposent de mettre en place une loi garantissant le bonheur et l'épanouissement social des travailleurs par les loisirs. il est plus que temps que les masses profitent des richesses accumulées par la Révolution !

Nous proposons donc d'instaurer une taxe spécifique sur les secteurs industriels qui ira alimenter la caisse des syndicats. Ces syndicats auront pour mission de défendre leurs droits mais aussi de construire des lieux de villégiature pour les ouvriers, employés et cadres valdisks. Ces centres de vacances offriront enfin de saines activités aux masses prolétaires pour réaliser l'épanouissement de celles-ci sous le régime merksiste, à l'opposé de l'exploitation vile et sans fin que les impérialistes et les capitalistes souhaitent leur imposer comme des fers par des esclavagistes.

Nous proposons donc au camarade Galkine de faire voter ce texte :
Réforme Sociale Violëtiste n°3
dite "Loi Sociale sur les Loisirs Populaires"



Préambule

Considérant la nécessité de compléter les avancées de la Révolution Violetiste, notamment les bienfaits de la Loi Organique de Sécurité Sociale Gorilov, il apparaît nécessaire de mettre en place un cadre permettant l'épanouissement social des masses par l'instauration de loisirs sains et progressistes. La réalisation du paradis prolétaire proné par Lunine doit passer par la libération du travailleur des affres de la servitude du travail et contribuer à l'apparition d'une classe merksiste apte à dominer l'ennemi impérialiste et capitaliste par ses capacités morales, physiques et intellectuelles supérieures. Cela ne pourra se réaliser que sous la condition de fournir aux ,asses le cadre logistique et technique d'une telle activité libératoire de loisirs.




Chapitre Ier - Du droit aux loisirs

Article Ier -
Le Droit aux loisirs est reconnu en tant que droit fondamental du citoyen valdisk. Le temps de travail des citoyens ne pourra pas excéder les 32 heures par semaine.

Chapitre II - Du rôle et du financement des syndicats

Article 2 -
Les syndicats dûment enregistrés auprès de la CCI valdiske auront pour charge la défense des droits de travailleurs valdisks tels que définis par les coutumes syndicales, la justice et la Loi. Les syndicats auront également pour charge la construction et la gestion de tous les moyens et locaux jugés utiles à la réalisation d'une offre de loisirs au bénéfice des travailleurs syndiqués.

Article 3 -
Une taxe mensuelle fixée par décret et calculée selon les capacités de production de chaque société sera prélevée mensuellement sur chaque société publique ou privée. Cette taxe sera équitablement reversée aux syndicats dûment enregistrés auprès de la CCI valdiske afin de leur permettre de remplir les missions qui leur sont attribuées par la présente Loi et la LOSSG.

Article 3bis -
Les travailleurs valdisks bénéficieront gratuitement des équipements et services mis à leur disposition par les syndicats dans une finalité de loisir. Ces équipements seront également ouverts aux non-citoyens de manière lucrative au bénéfice des syndicats.

Chapitre III - De la justice syndicale

Article 4 -
Les syndicats sont autorisés à librement enquêter sur toute entreprise afin de détecter les atteintes aux droits des travailleurs et à traduire en justice les contrevenants.

Article 5 -
Sont institués des tribunaux du Travail afin de juger les atteintes aux droits des travailleurs valdisks au sein de leur travail. Y siégeront les représentant syndicaux, en proportion de leur représentativité.


__________________________________
Commissaire du Peuple
Ex-Premier Secrétaire de la République Autonome Violetiste de Poldévie
Premier secrétaire du MVU
avatar
Andreï Van Ijmeer
Commissaire du Peuple

Messages : 77
Date d'inscription : 02/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum