Un PVR à l'abandon...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un PVR à l'abandon...

Message  Prokopy Bounine le Lun 31 Juil 2017 - 18:28

Prokopy Bounine venait de passer devant les locaux, aujourd'hui abandonnés, du PVR, sans pour autant s'y arrêter pour d'évidentes raisons de sécurité.
Le Parti Violëtiste Révolutionnaire... le nom résonnait encore dans l'esprit du jeune homme.
A ses yeux, depuis la mis au ban du PVR et la traque de ses membres, le pays n'avait fait que sombrer.
Le Valdisky ne rayonnait plus, sa grandeur avait laissé place à un état rabougri, ridiculisé et moqué par les autres pays.
Il n'y avait plus de grands projets, de grandes idées, la splendeur avait laissé place à des gouvernants médiocres et surtout corrompus.
Un sourire prit forme sur le visage de Prokopy Bounine : bientôt le PVR reviendrait du diable vauvert et rétablirait l'ordre et la prospérité dans tout le pays.
Oh que oui, cela allait arriver et il comptait bien être aux premières loges pour assister à cette renaissance...
avatar
Prokopy Bounine
Camarade

Messages : 255
Date d'inscription : 12/07/2017
Age : 33
Localisation : Valdrak-am-See

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un PVR à l'abandon...

Message  Boris Falsky le Jeu 3 Aoû 2017 - 18:41

Boris Falsky, il ne restait de ce nom dans les archives que la mention de "traitre à la patrie et au violëtiste " et d' "élément agitateur karamazoviste". Pourtant, Boris Falsky avait été bien plus que cela. Il avait d'abord été Ministre, époque durant laquelle il appartenait au courant modéré. Voyant les excès de la bureaucratie valdiske et des grands dirigeants du Parti, il s'était engagé aux côtés de Svetlana Karamazov pour faire revenir le PVV vers sa base ouvrière, vers le peuple. Commissaire du Peuple, il était demeuré proche de Karamazov puis de Galina Postestiskaya, qui avait la place de la Grande Vojdka, tombée malade. Lors du coup d'Etat de l'Armée Violette et la PPV, il fut naturellement arrêté et placé en détention. Son statut ne l'avait même pas protégé de l'arrestation, mais sa condition d'ancien modéré lui avait permis de faire alléger sa peine. Depuis, Falsky se faisait discret mais il fréquentait toujours des groupes d'anciens membres du PVR qui étaient restés libres. Tous attendaient la même chose, l'opportunité de coller leurs affiches appelant au retour de la véritable Révolution, et de prendre le Palais Volker pour y rétablir le pouvoir des ouvriers. Et l'espoir était là : d'abord, il se murmurait qu'un certain Bounine voulait rétablir le PVR, et ensuite, Tsierneko était mort. La chance souriait au PVR, bien que certains, qui se gardaient bien de le dire, y voyaient une intervention de la Providence. Quoiqu'il en fût, tout semblait réuni pour permettre la victoire du PVR.

Boris Falsky
Camarade

Messages : 11
Date d'inscription : 14/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un PVR à l'abandon...

Message  Prokopy Bounine le Jeu 3 Aoû 2017 - 18:56

Fort de son nouveau statut, non-officiel, de "directeur des sites miniers", Prokopy Bounine pouvait à présent exposer ses opinions politiques. Tsierneko mort, la situation permettait une certaine liberté d'expression, modérée néanmoins par la présence toujours réelle et imposante de la PVV. Prokopy avait commencé à se rapprocher des cercles "PVRistes", essayant d'organiser tant bien que mal des cellules de militants en vue des prochaines élections. Les avancées était réelles mais timides, il manquait une figure tutélaire pour donner une impulsion à la renaissance du mouvement.
avatar
Prokopy Bounine
Camarade

Messages : 255
Date d'inscription : 12/07/2017
Age : 33
Localisation : Valdrak-am-See

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum