Troubles à Novograd...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troubles à Novograd...

Message  Stanislav Tcherniski le Sam 16 Mai 2015 - 21:41

L'oblast de Brevsk avait toujours été plus indépendantiste que les autres composante de la République Populaire. Déjà à l'époque du Norduska des Clans, le Conseil des Clans devait lutter pour les garder au sein de la Fédération, les Brevskois ayant toujours eu soif de se gouverner eux-même. L'arrivée des merksistes au pouvoir sous la République fit diminuer les revendications indépendantistes, notamment sous le mandat Raspoutine où la police politique avait acquis de nombreux pouvoirs.

Mais toutes les revendications indépendantistes n'avaient pas été étouffées et certains avaient recommencé à militer alors que l'emprise de la PPV sur la population diminuait du fait de la disparition de son chef, Koloksopy, sans doute malade. Les mauvais résultats économiques n'arrangeaient rien à la situation...

Stanislav Tcherniski faisait partie de ceux qui voulaient un oblast de Brevsk indépendant et libéral, l'occupation zollernoise paraissait lointaine mais lui se souvenait encore que l'on pouvait exprimer son opinion librement sans risquer une condamnation. Mais les merksistes du PVV étaient arrivés au pouvoir et avaient imposé leur dictature violette.

L'opposant avait créé avec d'autres habitants de Novograd et de l'oblast le "Parti pour l'indépendance de Brevsk" (PIB) et ils avaient commencé à militer dans les quartiers ouvriers pour leur cause, toute discrétion pour ne pas attirer l'attention des autorités...

Stanislav Tcherniski
Camarade

Messages : 2
Date d'inscription : 10/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles à Novograd...

Message  Nikolai Kharitchev le Mer 27 Mai 2015 - 21:51

Le PIB avait établi son siège à Novograd et faisait cappagne dans la région. Mais le régime ne comptait pas laisser une candidature anti-merksiste faire campagne, et même déposer une liste. Un décret de la présidence interdisait toute candidature remettant en cause l'unité et le caractère merksiste de la RPV, ce que faisait le PIB. La Police politique avait donc été chargée de mettre fin aux "troubles causés par les réactionnaires libéraux indépendantistes", tandis que la bureaucratie valdiske publiait un arrêté informant de l'invalidation de la candidature du PIB.

Des fourgons et des berlines noires s'arrêtèrent devant le siège du PIB. Des hommes en uniformes bleus, ceux de la PPV, en sortirent et entrèrent dans le petit bâtiment du parti indépendantiste. Bloquant toutes les issues, les policiers procédèrent à l'arrestation des personnes présentes - membres du parti, sympathisants, militants ou simples curieux - en les informant de l'illégalité de leur candidature. Quelques minutes plus tard, la rue était vide à l'exception de deux fourgons qui restaient pour archiver tous les documents présents au siège.

Les personnes seraient interrogées par la PPV au camp de Violëtgrad avant d'être jugées par un tribunal extraordinaire. Seul manquait à l'appel des accusés le président du PIB, Stanislav Tcherniski...
avatar
Nikolai Kharitchev
Camarade

Messages : 59
Date d'inscription : 10/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum