Emeutes à Poldegrad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emeutes à Poldegrad

Message  Andreï Van Ijmeer le Jeu 31 Juil 2014 - 10:16

Dans les rues des barricades se lèvent. D'anciens militants du MEE et du PVV en particulier sortent des usines et des logements pour protester contre l'incurie du gouvernement de Postestiskaya. La leader est conspuée pour son inaction. Partout les gens brandissent des portrait de Vladimir Violët et de Pavel Gorilov ou même de Litovski. Les vétérans des différentes gueres et révolutions arborent à nouveau leurs médailles, faisant fi des directives d'austérité des PVRistes.
Bientôt ce sont des coups de feus qui sont échangés avec la PPV et les jeunes gardes violets dans les rues. Les rues s'embrasent et c'est tout le 2eme quartier de Poldegrad qui est pris par les émeutes.

avatar
Andreï Van Ijmeer
Commissaire du peuple

Messages : 55
Date d'inscription : 02/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes à Poldegrad

Message  Chen Xiohan le Sam 29 Nov 2014 - 12:16

Depuis plusieurs mois les MVistes avaient pris le pouvoir en Poldévie et lui avaient redonnée son statut de république autonome. Mais le pouvoir central de Maskva n'entendait pas laisser l'île aux mains des MVistes, et les Poldèves se levaient ainsi tous les matins en voyant au large de l'île le blocus valdisko-sorabe.

Chen Xiohan, chef du Groupement Autonome d'Autodéfense de Poldévie, qui dirigeait donc l'infanterie poldève – composée de vingt-cinq mille soldats – voyait également tous les jours le blocus. S'il avait bien accueilli la prise de pouvoir par Van Ijmeer, étant un proche des modérés, il commençait à regretter sa décision. Le peuple poldève souffrait de l'aveuglement des MVistes décidés à garder coûte que coûte l'île, quitte à sacrifier la population. Le rationnement était de plus en plus réduit. Poldegrad avait certes des champs, quelques mines et des usines, mais rien de suffisant pour nourrir la ville entière et donner de quoi se battre aux insulaires.

Le Général décida ainsi l'annulation des permissions et la mise en alerte de toutes les garnisons, sous prétexte de la menace qui pesait sur l'île. Les MVistes seraient sans doute heureux qu'il ait enfin fait quelque chose pour la défense de l'île, mais ce n'était pas réellement dans ce but que le général avait décrété cela...
avatar
Chen Xiohan
Camarade

Messages : 4
Date d'inscription : 01/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes à Poldegrad

Message  Gueorgui Bourikov le Mar 2 Déc 2014 - 21:58

Au large la situation devenait également plus chaude. La moitié de la flotte Nord était à présent au large de la Poldévie, jointe à la flotte alliée des sorabes. L'Amiral Kourskovitch, à la barre du tout nouveau croiseur "SSV Révolution" avait reçu des ordres clairs de Maskva : l'heure était venue de se débarasser des importuns et de rétablir la vraie autorité de Maskva. Les tergiversations avaient assez duré.

- La flotte en ordre de bataille ! Approchez les navires à portée et pointez nos canons sur les objectifs définis. Donnez l'ordre aux navires de transport de charger les barges et de préparer les unités pour le débarquement.


Dans un grincement métallique monstrueux, le monstre marin d'acier pointa ses tentacules de fer vers les cieux en direction de Poldegrad. Nul doute que les canons de 300 mm allaient causer des dommages effroyables aux poldèves. C'était justement le message que Gueorgui Bourikov, l'homme derrière toute cette opération, cherchait à faire passer : l'autorité de Maskva était implacable et incontestable.

__________________________________
Général de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de l'Armée Violette
Chef d'Etat Major de la 3ème Armée - Front Ouest
avatar
Gueorgui Bourikov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 137
Date d'inscription : 20/01/2014
Localisation : Etat-Major de l'Armée Violette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emeutes à Poldegrad

Message  Chen Xiohan le Mer 3 Déc 2014 - 17:29

Alors que les canons menaçants de la flotte nord pointaient Poldegrad et ses habitants, les soldats du GAAP s'étaient dirigés vers les Palais Tornus et Gulnavin, sièges du nouveau pouvoir MViste.

Xiohan, qui supervisait l'opération, espérait avoir le temps d'agir avant que les canons valdisks ne se mettent à pilonner l'île poldève et que les troupes ne débarquent. A 17 heures, l'ordre fut donné aux troupes du GAAP d'entrer dans le Palais Tornus et le Palais Gulnavin.
Dans ce dernier se réunissait le gouvernement provisoire de Poldévie en pleine réunion de crise. Les quelques miliciens MVistes présentes devant le Palais pour maintenir la garde furent vite submergés par la vague de soldats poldèves qui s'abattait sur le bâtiment, et ne tentèrent aucune résistance despérée

Les gardes personnels de Van Ijmeer furent tout aussi surpris, mais ripostèrent alors que leur chef et le gouvernement provisoire poldève se trouvait piégé dans leur salle de réunion. Les troupes poldèves firent une entrée théâtrale dans la salle, suivies par leur général.


- Le gouvernement de la République autonome violëtiste de Poldévie est en état d'arrestation pour haute trahison envers la République populaire du Valdisky.

Le Palais Tornus, lieu de réunion des MVistes, fut rapidement pris par les troupes du GAAP et toutes les personnes présentes arrêtées pour le même motif. Une heure plus tard, le nouveau chef de Poldévie s'adressa aux citoyens et à la flotte valdiske à la radio.

- Les traitres du MVU qui avaient pris en otage l'oblast insulaire de Poldévie ont été arrêtés et seront livrés à la justice valdiske. La folie de Van Ijmeer et de sa clique, prêts à tout pour conserver le pouvoir, a été stoppée à temps, alors que la flotte valdiske s'apprêter à bombarder l'île pour la libérer de ses oppresseurs. Je déclare dès à présente le retour de la Poldévie dans la République populaire avec à sa tête moi-même, en tant que Commissaire du Peuple de l'oblast insulaire de Poldévie.

L'Amiral Kourskovitch reçut un message des nouvelles autorités lui demandant de rabaisser ses canons et de faire rembarquer ses troupes, l'oblast ayant prêté allégeance à Maskva. Xiohan souhaitait que Bourikov et Kourskovitch ne décident pas de faire de la Poldévie un nouveau terrain d'entraînement de tir.
avatar
Chen Xiohan
Camarade

Messages : 4
Date d'inscription : 01/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum