Audience entre la Vojdka et l'ambassadrice du Krassland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Audience entre la Vojdka et l'ambassadrice du Krassland

Message  Krassland le Mer 26 Fév 2014 - 1:27



Lisa Monak arriva au Palais Volker où elle avait été invitée par la nouvelle dirigeante du pays. L'ambassadrice du Krassland était impatiente de rencontrer celle dont on avait beaucoup parlé ces derniers jours tout en espérant que le changement politique à la tête du Valdisky n'affecterait pas négativement les bonnes relations établies entre le Krassland et le Valdisky et les projets communs.
avatar
Krassland
Camarade

Messages : 73
Date d'inscription : 13/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience entre la Vojdka et l'ambassadrice du Krassland

Message  Svetlana Karamazov le Jeu 27 Fév 2014 - 16:49

La Vojdka fit attendre une petite demi-heure Lisa Monak dans l'antichambre de ses bureaux avant de la recevoir. Karamazov travaillait du soir au matin en cette période de début de mandat pour acquérir une bonne connaissance de l'état du pays et imposer sa marque dans le fonctionnement de l'Etat valdisk. Elle reçut l'ambassadrice dans son bureau après en avoir chassé les derniers collaborateurs qui s'y attardaient.

- Votre Excellence Monak, c'est un plaisir que de vous rencontrer. J'ai tenu à vous convier en premier afin de marquer votre place de premier interlocuteur de la République Populaire avec l'ancienne Fédération d'Armara -visiblement Karamazov n'avait toujours pas digéré le rétablissement de l'Empire chez son allié.

Installez-vous je vous en prie -fit-elle en désignant deux confortables fauteuils en cuir. Au milieu trônait une bouteille d'eau minérale ainsi qu'un verre. Vraisemblablement la Vojdka n'avait rien prévu d'autre et ne comptait pas se désaltérer.

- Premièrement, laissez-moi vous réaffirmer que nous comptons rester un partenaire fidèle dans les projets déjà en cours. Le Canal et la liaison de ferry ne serons pas remis en cause. En tout cas pas par mon régime. Nous apprécions les krasslandais, votre président, et tenons à maintenir de bonnes relations diplomatiques et économiques entre nos deux nations. La perte de celles ci aurait un coût considérable. Karamazov, en parlant de coût, savait qu'elle touchait là une corde sensible chez la krasslandaise : l'argent.

Deuxièmement, j'aimerai discuter de nos relations à venir. Quels sont vos projets pour la Romalavie ? Mes services de la PPV m'ont prévenue que vous aviez commencé à vous y intéresser pour de bon, mais quels moyens comptez-vous y investir ?

J'aurais également souhaité rappeler une autre chose qui nous unit : le modernisme. Nous faisons partie des nations modernes, démocratiques et non soumises au monarchisme ou à l'impérialisme. A ce sujet, je comptais rejoindre la LEM ou l'ACS afin de renforcer le camp des nations pour la liberté. Mais la défection d'Armara avec l'empire et le coup d'Etat royaliste en Francovie semble remettre en cause ce projet car ces deux nations sont tombées, rongées de l'intérieur par les forces subversives de la tyrannie. Que comptez-vous faire avec la LEM et l'ACS dans ce cas ?

La conclusion logique, pour ma part, serais de resserrer nos liens afin de mieux résister dans le camp du progrès. Nous devons réveiller les forces démocratiques, les républiques et les peuples libres, que diable ! Bientôt il n'y aura plus que la CSH comme refuge à l'autoritarisme zollernois et au fascisme orionnais si nous tombons. Je ne sais encore quelle forme pourrait prendre ce partenariat renforcé : alliance ? partenariat économique ? diplomatique ? échanges ? protection mutuelle ? je ne sais.
Ce que je sais c'est que nous devons être vigilants, ensemble.


avatar
Svetlana Karamazov
Commissaire du peuple

Messages : 146
Date d'inscription : 10/10/2013
Localisation : Oblast de Brevsk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience entre la Vojdka et l'ambassadrice du Krassland

Message  Krassland le Jeu 27 Fév 2014 - 22:50

Lisa redoutait de se retrouver en face d'une idéologue obtuse et exaltée et elle fut agréablement surprise par les propos rassurants de la Vojdka. La nouvelle dirigeante merksiste avait une analyse géopolitique qui étonnamment pouvait être largement partagée par l'ambassadrice du Krassland. On aurait pu s'attendre a ce qu'une entrevue entre une nationaliste capitaliste krasslandaise et une merksiste radicale valdiske s'avère tendue mais ce n'était pas le cas. Les interêts communs semblaient avoir largement pris le dessus sur les divergences idéologiques. Voilà qui était de bon augure pour la poursuite des relations krasslando-valdiskes et pour son avenir en tant qu'ambassadrice dans ce pays.

- Madame la Vojdka... est-ce komme cela ke l'on dit ?... Je suis ravie de konstater ke vous souhaitez poursuivre et développer les bonnes relations établies entre nos deux Etats. Nous avons des interêts kommuns sur le plan géopolitike et je suis certaine ke nos gouvernements de part et d'autre sauront maintenir une approche pragmatike et intelligente ki nous soit mutuellement bénéfike. Le kanal transkontinental est un investissement majeur tant pour vous ke pour nous et nous souhaitons tout komme vous k'il aboutisse a la mise en place d'un nouvel axe kommercial majeur. La kollaboration entre le Krassland et le Valdisky déjà à l'oeuvre dans le kadre de la liaison maritime Krassershaven-Poldegrad-Kaora trouvera certainement de nouveaux développement futurs. En tout kas le Krassland souhaite la poursuite et l'intensifikation de ce partenariat.

Koncernant la Rolamavie, le Krassland tout komme le Valdisky soutien le gouvernement Boulkaniov ki a akkordé au Krassland la permission de konstruire une base aéronavale au sud de Maremartiez. Nous allons entamer sous peu le développement de cette base. Nous espérons k'une présence militaire krasslandaise et valdiske en Rolamavie sera de nature a préserver la souveraineté de la Rolamavie des velleités impérialiste de son voisin édorannais. C'est aussi pour nous un moyen de répliker aux Edorannais ki sont en train d'installer une base à Opessa sur notre Krassee et ki okkupent enkore illégalement l'Edredonie, une portion de territoire krasslandais. Je pense ke nous pourrions facilement konvenir de l'établissement de kontakts réguliers entre les kommandants de nos bases rolamaviennes , pour échanger des informations sur le kontexte lokal. L'étendue et la nature des forces ki seront déployées sur la base de Maremartiez sont enkore a l'étude mais il on peut tabler sur une présence maritime - au moins un navire basé sur place et une présence aérienne - Superdahus ou hélikoptères. La komposante terrestre sera sans doute limitée a une force pouvant assurer la défense de la base. L'envoi d'instrukteurs militaires pour aider a la formation de l'armée rolamavienne est envisageable.

Le Krassland a vivement soutenu la kréation de la LEM mais ce projet est aktuellement hélas tombé en sommeil en raison des problèmes qui ont affekté la plupart des Etats membres. Le retour du dynamisme chez notre allié pryan et votre intéret pour ce projet pourrait toutefois redonner une nouvelle vie à la LEM autrour d'un axe Maskva-Neu Krassburg-Kaora. Nadür et la CSH semblent hélas en krise. Armara avait klaké la porte lors du sommet konstitutif de la LEM et depuis nos relations avek les armaréens sont plutôt fraîches. Le nouvel empereur armaréen étant celui-là même ki avait torpillé la participation armaréenne à la LEM je ne me fait guère d'illusions sur un revirement de leur kôtés. La Frankovie avait manifesté son souhait de rejoindre la LEM sous la présidence Kikojiro mais depuis le passage à la monarchie le sujet semble avoir été enterré.
avatar
Krassland
Camarade

Messages : 73
Date d'inscription : 13/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum