Enquête en territoire eriake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enquête en territoire eriake

Message  Boris Koloskopy le Sam 14 Sep 2013 - 0:27

Koloskopy s'inquiétait des dernières évolutions politiques en Eriakov. Les PDistes prenaient trop leurs aises à son goût. Déjà ses hommes avaient été parfois expulsés de leurs locaux, notamment dans des grandes villes comme Iavoslav ou Kariagrad. Puis les PDistes s'étaient mis en tête de prendre la place de la PPV pour assurer la sécurité, créant leur propre milice, la MNUGE. La direction de la PPV avait décidé cependant de ne pas aller jusqu'à la confrontation pour ménager la population. Depuis les troubles révolutionnaires d'août, la situation était explosive à Brevsk et Eriagrad et Koloskopy ne tenait pas à être tenu pour responsable d'un nouvel embrasement populaire.
Mais si les officiers de la PPV avaient laissé faire la MNUGE pour le maintien de l'ordre, il n'en était pas de même aux frontières. Or à Iaroslavl, de nombreux incidents avaient eu lieu. Plusieurs fusillades avaient éclaté avec des contrebandiers. Koloskopy savait que ces évènement avait une connexion plus que probable.

Voilà pourquoi, en plein après-midi, une colonne de camions de la PPV avait débarqué, au poste-frontière de Iaroslavl pour contrôler installations et civils. De nombreux véhicules attendaient en file indienne le passage en douane. Le cordon d'hommes de la PPV se déversa rapidement, mitraillettes en main, en un flot d'uniformes gris ininterrompu vers les bâtiments en béton. Le Major Brodsky, chef de la PPV03 (Affaires Internes) d'Eriagrad commandait l'opération sous la supervision du Directeur lui-même.


- Allez-y ! Equipe 1 coиtяôle des aяяivées ! Equipe 2, fouille du poste !

La scène fut violente, brutale. Pendant que des dizaines de policiers faisaient sortir de force les passagers, d'autres fouillaient de fond en comble la Douane.

D'un seul coup, tout bascula : un contrebandier venait de sortir un revolver, le pointa sur un homme, pris en otage, afin de s'échapper du coup de filet. Mal lui en pris. Plusieurs rafales de balles partirent, plongeant la scène dans le chaos. Le Polkovnik lui-même s'abrita derrière sa voiture, attendant que la pluie de plomb cesse.

Cinq personnes gisaient sur l'asphalte menant à la Russlavie : le contrebandier, deux femmes, un autre homme et enfin un policier, gravement touché. Des enfants pleuraient à côté, probablement ceux des victimes innocentes. Les ambulances mirent 20 bonnes minutes à arriver, ce qui laissa le temps au Major pour informer le Polkovnik des résultats de l'opération en cours.


- Mes яespects moи Polkovиik !

- Яepos Majoя. Bieи, quelque chose à se mettяe sous la deиt ?


- Oui mon Polkonvik. Deux camions de la file étaient pleins d'armes de contrebande. Du vieux matériel issu de dépôts de l'ancienne armée russlave et des fusils edoranais. 200 000 roubles ont également été récupérés dans les roues de secours des véhicules. Nous avons arrêté 15 hommes, mais trois autres se sont échappés avant notre arrivées. Au poste de police, deux agents membres du PDE ont été mis aux arrêts. Ils avaient sur eux de faux passeports et d'importantes sommes en liquide. Les complices probablement. Ils devaient aider les miliciens de la MNUGE à passer en douce du matériel militaire.

- Boи tяavail Bяodsky.
La situatioи m'iиquiète vяaimeиt camaяade... oи diяait que le PDE яeиfoяce ses aяseиaux. Eи pяévisioи d'uиe gueяяe civile ? Ca иe métoииeяait pas. Il va falloiя яeиfoяceя иos opéяatioиs de lutte politique.





__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 394
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum