Création du FRLM en Skotinos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Création du FRLM en Skotinos

Message  Boris Koloskopy le Mer 28 Aoû 2013 - 23:20

Etablis dans le Sud du Méniro entre Chalcidia et Auridia, les volontaires valdisks de l'Ex-Brigade Volontaire du CVSS avaient pris pour la plupart la nationalité skotinèque après les combats de la libération. Le Polkovnik Koloskopy n'en avait pas été plus surpris que cela : en effet c'est directement de lui qu'était venu l'ordre. Le chef de la police politique comptait bien influencer le régime d'après-guerre dans le Skotinos : la création d'une république soeur serait un atout déterminant pour le futur du Valdisky. De plus cela renforçait les positions merksistes et violëtistes dans le Continent Sud. Une République Populaire ou au moins un maquis merksiste serait le parfait jalon pour compléter les bases avancées en Poldévie et au Bangana.

Le projet n'avait pas manqué d'avoir du succès. Rejoints par de nombreux skotinecs gagnés aux idées merksistes-luninistes et violëtistes de la propagande valdiske, ces partisans s'étaient établis en un mouvement politique armé : le FRLM, bras armé du Parti Merksiste-Luniniste du Skotinos. Les buts avérés du mouvement étaient la défense les méniriens contre les exactions des jallanistes et l'établissement d'une République Populaire de Méniro sur le modèle de la R.P. du Valdisky. Ils étaient bien évidemment des défenseurs convaincus de l'athéisme prôné par le Grand Vladimir Violët. Le Sous-commandant Marxos, ancien commandant de la Brigade Volontaire du CVSS avait été chargé de prendre la direction militaire du FRLM, tandis que le commissaire politique Boris Bortsch était devenu premier commissaire politique du Parti Merksiste-Luniniste du Skotinos.

Débarqués à 5600 au Meniro, les valdiskes avaient subis des pertes, vites compensées grâce aux militants merksistes skotinecs. Le FRLM comptait donc actuellement 10 800 partisans établis entre Chalcidia et Auridia et le long de la frontière Panacondaise dans le sud du Meniro, soit la région contrôlée par le CVSS à la fin des hostilités. Discrètement soutenus par la R.P. du Valdisky, les merksistes disposaient de quelques réserves financières ainsi que du soutien d'une population rurale pauvre, ainsi que de matériel valdisk moderne livré soit à la guerilla dès le début de la guerre contre la Laurasie, soit par le cargo "Baltika" à la fin du conflit. Ceci comportait notamment des armes (fusils d'assaut, des lance-roquettes portables, des mitrailleuses, des mortiers) mais aussi des véhicules (jeeps légères et 15 chars légers amphibie BTV-1).

Du haut de son bureau avec vue sur le lac Centurya, Koloskopy savourait la réussite de son idée d'envoyer une brigade de soit-disant évolontaires" soutenir la lutte armée skotinècque. Un coup de maître qui plaçait le Valdisky dans la cour des grandes nations influentes idéologiquement et stratégiquement. Le quartier des ministères se vidait déjà de ses fonctionnaires en cet fin d'après-midi. Déjà la végétation commençait à prendre les couleurs dorées de l'automne. Boris appréciait ce calme, alors qu'au loin, la lutte révolutionnaire armée ne faisait que commencer.

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 394
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Création du FRLM en Skotinos

Message  Boris Koloskopy le Dim 15 Déc 2013 - 0:16


FRLM a écrit:
L'appartement ne payait clairement pas de mine. Le papier peint jauni des murs était éclairé avec quelques rares ampoules faiblardes qui grésillaient au rythme du générateur du quartier.
Le siège secret du PMLS était on ne peut plus modeste. Il y avait certes un siège officiel, avec pignon sur rue dans une grande artère de Chalcydia, mais ces locaux étaient bien trop exposés pour prétendre servir à autre chose qu'à la propagande et au recrutement.

La chaude nuit d'été emplissait l'air d'une humidité poisseuse qui faisaient suer abondamment les partisans lourdement armés qui se dissimulaient derrière les portes et les tentures. Mirkos Malkovis, suait également à grosses gouttes. Le secrétaire du PMLS nouvellement élu tenait une réunion discrète avec quelques éléments restants du Parti Jallaniste et du FRESKO, avec la direction du FRLM (la branche armée du Parti Merksiste).


- Camarades, chers invités, merci à tous d'être présents ce soir et d'avoir accepté notre invitation. La situation est grave dans la patrie. Les rapports de nos sections locales à Alatti et Facilitae indiquent que les derniers éléments jallanistes dans les institutions ont été épurés. Le Consortium a pris définitivement les rênes du pouvoir avec la traîtresse Margarita Floros. Les forces soulevées ont organisé une soit-disant "2nde conférence nationale" qui n'a été qu'une sinistre pantomine cherchant à faire croire que l'ordre démocratique reignait encore. Mais les preuves des crimes du Consortium et des vendus de la Carène ne cessent de s'accumuler : les témoignagent concordant de nos militants font été de massacres organisés par ces factieux lors des manifestations, de manipulations grossières pour voir s'affronter la foule et les forces jallanistes.

Messieurs, je sais les désaccords politiques profonds qu'il y a toujours entre nous, cependant nos mouvements ont toujours respecté l'ordre constitutionnel skotinèque dans leur affrontement. Cela s'est toujours fait sur le champ démocratique.
Or aujourd'hui le consortium a renversé la table de jeu : plus aucune règle n'existe, toutes ayant été violées. La guerre civile a éclaté dans les rues et les institutions. Le pouvoir a été pris par la force. Cela ne peut être toléré !

Malkovis frappa du poing sur la table. L'un des gardes sursauta.

- Si vous l'acceptez, messieurs les jallanistes, messieurs du FRESKO, nous pouvons nous entendre pour rétablir cet ordre constitutionnel, cet équilibre des partis, et sauver la Patrie de ces traîtres qui ne manquerons pas de vendre le Skotinos aux Lauras infâme ! Non ! Nous n'avons pas combattu vaillamment durant la grande guerre contre les lauras pour abandonner si vite notre liberté !


__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Commissaire au gouvernement de la République Populaire
Directeur de la PPV
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 394
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum