L'Affaire de la Poldévie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Affaire de la Poldévie

Message  Mikhaïl Diaghilev le Sam 17 Aoû 2013 - 11:48

Gorilov parti à l'étranger, le Général Diaghilev s'était dit qu'il pourrait prendre sa revanche sur Koloskopy. Et de manière éclatante encore.
La République Communale de Poldévie, nation soeur de la République Populaire, était en train de sombrer doucement dans l'anarchie, faute de conduite politique. Le gouvernement local était devenu atone, et le sujet d'une aide ou d'une reprise en main du pays par le Valdisky était devenu un marronier de la presse du PVV depuis quelques semaines déjà.
Diaghilev n'avait pas manqué de faire monter le ressentiment des généraux valdisks lors de leurs conversations. Il s'était attelé également à instiller dans les hautes-sphères de l'Armée Violette l'idée que le rétablissement du merksisme-luninisme en Poldévie par la troupe serait du meilleur effet sur le prestige des forces valdiskes, ainsi que sur leurs carrières personnelles.

Fort du soutien de plusieurs dizaines de hauts-gradés, le Général avait débarqué un beau matin au siège du ministère des Gens D'Armes toutes médailles clinquantes dehors. Escorté de ses subordonnés ainsi que d'une parti de ses soutiens, dont le Général de Brigade Poliakov, Diaghilev avait commencé à occuper le hall du Ministère en exigeant haut et fort que l'on convoque les membres du CSV.


- Nous ne partirons pas tant que nous n'aurons pas été écoutés ! Les camarades poldèves méritent notre attention et notre soutien !
avatar
Mikhaïl Diaghilev
Camarade

Messages : 112
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Affaire de la Poldévie

Message  Pavel Gorilov le Ven 30 Aoû 2013 - 20:25

Gorilov avait eu vent du grabuge. Cependant, tant que personne n'était élu au poste de Président du Conseil des Commissaires, aucune instance sauf le Conseil n'avait le pouvoir de traiter des affaires gouvernementales.
Maintenant que la situation politique s'était débloquée au Valdisky, le nouveau président du Conseil avait immédiatement appelé ses conseillers du ministère des Gens d'Armes pour résoudre les dossiers urgents.
Trois UAV 1002 avaient donc été envoyées au siège du ministère afin de convoyer la petite délégation des officiers qui manifestait son désaccord avec la politique militaire du Parti.

Pavel reçut les principaux gradés dans le bureau présidentiel, un cigare nautien à la main. L'aparatchik du Parti savait que l'Etat-Major s'était rangé aux côtés des modérés durant la dernière crise. En témoignait l'élection de Diaghilev, actuellement le général le plus en vue de l'Armée Violette, comme député à Maskva. Il faudrait regagner les coeurs de l'Armée aux MVistes.


- Messieurs, bienvenue à vous. On m'a fait part de vos requêtes à propos de la Poldévien, et soyez sans craintes, je suis tout à fait de votre avis. Il est important pour nous de réaliser l'union avec nos frères mayoistes du MEE.

Gorilov avait présenté la chose de manière consensuelle, mais il savait fort bien que les généraux étaient allés beaucoup plus loin, n'hésitant pas à mobiliser la 1ère Armée pour forcer la main au Palais Volker. Cependant le nouveau Président du Conseil souhaitait l'apaisement au sein des instances du régime.

- Nous avons déjà l'approbation du Démocéphale et des cadres du MEE en Poldévie. La "Ville" n'attend plus que vous messieurs, vous avez le feu vert.
A une condition tout de même : je ne veux pas de morts. Tout devra se passer selon des négociations entre nous et les poldèves pour le rattachement du nouvel oblast. L'Armée Violette ne sera là que pour s'assurer que la transition se fera sans coup d'Etat.

avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Affaire de la Poldévie

Message  Mikhaïl Diaghilev le Ven 30 Aoû 2013 - 21:10

Mikhaïl Diaghilev avait apprécié, et ce n'était pas peu dire. Pour une fois l'Etat-Major avait fait la nique à la DVM en obtenant la direction des opérations. Et quelle opération ! Pas moins que l'incorporation d'un nouvel oblast dans la patrie de la révolution violëtiste. Se congratulant avec ses collègues, le Général de Division de l'AAV fila, dès qu'il fut dans sa voiture de fonction, à Novograd. Pas question de perdre un instant. Le comité général de l'Etat-Major lui avait délégué la supervision de l'opération, et pour une fois Diaghilev aurait l'honneur de se trouver sur le terrain. Assis dans un confortable siège en cuir de son UAV de luve, l'Homme savourait le confort de savoir qu'une promotion ou une belle rangée de médaille l'attendrait à son retour. A l'autre bout du Continent Nord, ses collègues superviseraient l'opération depuis le siège de l'Etat-Major en crevant d'envie...
avatar
Mikhaïl Diaghilev
Camarade

Messages : 112
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum