Réunion de travail sur les Grands Travaux du CSV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion de travail sur les Grands Travaux du CSV

Message  Pavel Gorilov le Lun 12 Aoû 2013 - 22:09

Une fois n'est pas coutume, Pavel Gorilov avait décidé de réunir le Comité de Salut du Violëtisme au sein des locaux du Ministère de l'Economie afin de discuter de grands projets. La plus grande salle de réunion avait été réquisitionnée pour l'occasion, avec à la table les commissaires et les ministres disponibles et en arrière-plan plusieurs dizaines de fonctionnaires et de cadres du Parti. L'ancien Ministre des Affaires Sociales se leva pour présenter son projet. Un adjoint s'occupait derrière de passer des diapositives illustrant les propositions de l'aparatchik internationaliste.

"Camarades, nous sommes réunis aujourd'hui au Ministère de l'Economie afin d'inaugurer l'une des plus grandes avancées économiques du Valdisky Violëtiste. Si vous autorisez ces projets, par votre vote, alors le peuple valdisk verra ses désirs de modernité et de développement économiques comblés. Le pays ira vers un âge de prospérité collectiviste.
Mais laissez-moi vous présenter ce que mon équipe de collaborateurs du CSV vous avons concocté :



  • Tout dabord, un projet d'envergure internationale. Le Grand Canal Transcontinental.

    Le projet, élaboré avec des ingénieurs du ministère sur mon idée, est de creuser un vaste canal, susceptible de convoyer des navires cargo d'environ 30 mètres de large, et ce à travers tout le continent nord. Oui, vous avez bien entendu.

    La côte nord du continent est un rivage particulièrement riche, entre les riches industries edoranaises, scantheloises et valdiskes, les mines de savonites, ainsi que les diverses autres activités : pêcheries nordzeelandaises, fourrures et bois russlaves, etc.
    De l'autre côté, au sud, les nourritures nautiennes, les produits luxueux d'Ys, les matières premières et les fruits banganais, la savonite krasslandaise, les industries zollernoises, francoviennes, nadéennes... Le trafic potentiel est important. Cependant le Continent Nord reste vaste et la seule solution pour atteindre les ports du nord reste de le contourner.

    Un tel canal permettrait directement au navires de couper par le milieu du continent : le trajet suivrait plusieurs rivières canalisées depuis Valgograd, puis Oorenburg et filerait jusqu'à Maskva et le lac de Centuryon. Ce serait la partie valdiske du trajet.



    L'ouvrage reprendrait en Zollerberg à partir de Zollenheim, puis serpenterait à travers le massif du Krassberg via des tunnels et des écluses jusqu'au Krassee. Enfin un ascenceur à bateau permettrait aux bateaux de rejoindre enfin la Mer Océane en contournant les chutes du Schaumsturz.



    Nous prévoyons de constituer deux canaux parallèles afin d'assurer la montée et la descente des navires, avec de chaque côté (au moins dans la partie valdiske) deux voies ferrées qui serviraient à tracter les embarcations à l'aide de locomotives diesel.

    Le coût estimé serait très important, mais nous pensons qu'une levée de fonds avec plusieurs banques étrangères, ainsi que l'association de plusieurs groupes industriels zollernois et krasslandais nous permettrait de concrétiser le projet. Moyennant une taxe de péage raisonnable, l'ouvrage serait amorti sur cinq à dix ans. Un consortium serait ainsi constitué : le Consortium du Canal Trans-Continental.



  • Le développement des mines de savonite dans les monts savonifères par la société d'Etat SMV

    Le Valdisky bénéficie de l'immense richesse potentielle des Monts Savonifères. Or jusqu'ici la politique du Parti concernant l'extraction industrielle de savonite a été négligente. Nous avons laissé le Krassland en position de seul producteur et exportateur de savonite du Continent Nord. Nous nous devons de réparer cette erreur en centralisant les mines au sein d'une seule grande société d'Etat capable de piloter la production nationale et d'en assurer l'exportation là où le peuple valdisk en tirera le plus grand bénéfice. Une société, la "Société des Mines du Valdisky" (SMV) va être constituée et de nouveaux puits ultramodernes seront ouverts.


  • La Construction de 5 nouveaux navires aux chantiers navals de Valgograd.

    Ces bâtiments vont permettre d'assurer une meilleure présence de nos troupes à l'étranger en cas de conflit comme au Skotinos, ainsi que d'assurer la protection des pays révolutionnaires amis telle la Poldévie, qui aujourd'hui se trouve être un facheux exemple de ce par quoi la Révolution Violëtiste est menacée.
    Je compte bien que le mandat du Président du Conseil qui succédera au Président Raspoutine et au CSV soit marqué par l'achèvement du futur porte-avion et navire amiral de la Marine Violette : le SSV Vladimir Violët.
    Les autres bâtiments prévus devraient être un destroyer lance-missile, une frégate antiaérienne assurant l'escorte du Vladimir Violët, ainsi que deux bâtiment de débarquement.



Pavel Gorilov replia la feuille sur laquelle figurait les notes de son discours. Le vieux et gros politicien était manifestement très content de lui. Il venait de faire une pierre trois coup. Premièrement il venait de s'octroyer un vrai coup de pouce dans sa campagne pour le pouvoir en s'affichant comme visionnaire, un homme de progrès et un véritable homme d'Etat à la stature internationale. Deuxièmement il prenait l'ascendant sur le reste des commissaires et des ministres du CSV, même si des critiques pourraient venir de toutes part. Troisièmement il venait de calmer les ardeurs putschistes des officiers de l'Armée Violette en leur promettant de nouveaux joujoux qui les tiendraient suffisamment à l'écart pour laisser le PVV aux manettes. Litovski et les conservateurs auraient fort à faire pour le dépasser, sans parler de ces imbéciles du PDE.


Dernière édition par Pavel Gorilov le Dim 18 Aoû 2013 - 13:59, édité 1 fois
avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de travail sur les Grands Travaux du CSV

Message  Dimitri Litovski le Mar 13 Aoû 2013 - 10:13

Gorilov était bien plus malin qu'il en avait l'air, il avait tout prévu et prendrai certainement le pouvoir. Mais peu importe, le MVU était moins radical que le CCP. Du moins, pour le moment. Les grands projets du CSL assureraient à Gorilov la victoire, puisqu'il se vanterait,d'avoir tout mené. Litovski restait néanmoins perplexe sur la création d'un canal entre Zollernberg et Krassland, à cause des rivalités entre ces deux pays... Mais les krasslandais pourraient faire un effort en voyant les profits que dégageraient une telle construction...
Il resta silencieux durant l'exposé puis prit la parole le premier.

- Excellentes initiatives, camarade Gorilov, j'apporte mon soutient à tous ces projets, dit-il d'un ton parfaitement neutre afin de ne pas trahir la colère qui montait en lui.

__________________________________
Président du mouvement modéré
Grand-Chancelier de l'ordre du Violët Rouge

Ex-Président du Conseil des Commissaires du Peuple et de la République
Ex-Premier Secrétaire du PPV
Ex-Secrétaire général du PML de Russlavie
Ex-Ministre des Affaires Micromondiales
Ex-Ministre de l'Économie
Ex-Commissaire du Peuple de Maskva
avatar
Dimitri Litovski
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 390
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur http://valdisky.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de travail sur les Grands Travaux du CSV

Message  Pavel Gorilov le Mar 13 Aoû 2013 - 11:11

Gorilov se rassit non sans savourer son moment de victoire. Litovski ne disait rien et nous pouvait rien dire face à son projet. Le MVU imposait tranquillement son programme sans même avoir eu besoin de remporter la future élection. Peu importe ce qu'il ressortirait des urnes dans le futur : le futur occupant du Palais Volker et les députés seraient forcés de réaliser au moins certaines des proposition de Gorilov s'ils ne voulaient pas perdre la face devant les membres du Parti Violëtistes. Cependant le gros ministre ne pouvait s'empêcher de redouter un coup fourré de Litovski. Le chef des modérés n'avait pas encore dévoilé son jeu. Nul doute que le programme modéré apparaîtrait en cours de campagne et Gorilov ignorait bien ce que le commissaire de Maskva avait en tête pour ces élections.

- Merci cher camarade commissaire. Je t'invite, ainsi que les autres collègues, à te rendre avec moi Salle Javasky où j'ai convoqué une réunion du CSL qui s'impose pour l'après Raspoutine. J'ai déjà préparé un ordre du jour que chacun pourra amender à sa guise.
Je ne manquerai de vous tenir informé de l'avancement des négociations sur le projet. Je compte me rendre en Krassland et en Zollernberg pour les mener personnellement.


Malgré son ascendant sur d'autres personnalités plus faibles du PVV, Gorilov prenait bien soin cependant de ne pas apparaître comme un chefaillon qui aurait pris le pouvoir sur le CSL. Il tenait à ce que chaque commissaire ou ministre membre du Comité apparaisse comme un égal.
avatar
Pavel Gorilov
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 151
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum