Exercice Dague Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exercice Dague Rouge

Message  Boris Koloskopy le Ven 31 Mai 2013 - 23:36

- Campagne au sud de Valgograd -


Tôt dans la matinée plusieurs colonnes de véhicules militaires dont des chars Brevsk 1 et des camions UAV 500 verts foncés de la 1ère Armée avaient envahis les routes de l'oblast de Brevsk. Une agitation exceptionnelle régnait dans l'est de la région. Les habitants du village de Nijni-Rutilov avaient quant à eux été surpris à 5 heures du matin, révéillés sans ménagement par des agents de la PPV et regroupés dans une vingtaine de cars sur la place centrale. Conduits jusqu'à une gare à une vingtaine de kilomètres de là, ils avaient été laissés sans explication sur cette expulsion forcée d'une journée. Il leur avait simplement été fourni de l'eau et deux rations militaires par personne.


Une colonne de chars Brevsk 1 en chemin vers Nijni-Rutilov

A une cinquantaine de kilomètres, sur la côte, à Valgograd, le Polkovnik Koloskopy, flanqué de la moitié des officiers de la DVM ainsi que d'officiers mariniers, observait le chargement des troupes de la Marine Violette dans les navires de transports réquisitionnés pour l'occasion. Le matériel dont disposait les forces armées valdiskes était rudimentaire pour organiser un débarquement, étant donné que la flotte construite par les Édoranais n'avait toujours pas été réceptionnée. Ce qu'il craignait se déroulait à présent sous ses yeux : les quelques barges et navires dont ils disposaient ne suffiraient pas pour débarquer une force crédible en peu de temps sur une plage ennemie. Le chaos organisationnel était total : les soldats se bousculaient dans un vacarme indescriptible sur les quais, les officiers peinaient à rassembler leurs troupes. Les quelques remorqueurs disponibles dans l'arsenal de la Marine Violette allaient et venaient sans cesse, sortant un navire ou un autre des bassins, récupérant à l'occasion quelques bidasses passées par dessus bord. Le pire de tout restait le matériel qui s'accumulait sur les quais, qui tardait à être chargé faute de navires amphybie pour le débarquer ensuite. Seules les corvettes SSV Kremliovskaya, SSV Eristov et SSV Stolichnaya étaient réellement parées, attendant le reste des forces à la sortie de la rade.

Cependant les grandes manœuvres étaient lancées. Au sud, dans la campagne, les colonnes de conscrits simulant l'ennemi avaient pris place dans les champs autour du village-cible dans la matinée, ramenées par les mêmes cars qui avaient évacués les civils plus tôt. Les troupes de la 1ère Armée commençaient à simuler un assaut terrestre à l'ouest. Cette partie ne concernait pas le Polkovnik qui avait laissé le Général Yalka, chef d'État-Major, à la manœuvre. La Division Militaire de la PPV avait prépositionné deux de ses trois bataillons de parachutistes à la base aérienne de Violëtgrad, totalisant 3 000 hommes. Légèrement équipés mais bien entraînés, les parachutistes seraient un atout de valeur pour la glorieuse révolution s'ils étaient bien utilisés. L'exercice Dague Rouge leur laisserait toute liberté pour démontrer qu'ils excellait dans les opérations commandos et la guerrilla. Une vingtaine de Dig 40A garés en ligne attendaient pour engloutir le flot de paras et les lâcher au sud de Nijni-Rutilov, près de l'usine coopérative d'engrais AgroValg, qui simulerait le QG ennemi.

Le Polkovnik avait été prévenu que tout était prêt. Il était déjà 10 heures. Il attendait maintenant le coup de fil du Général Yalka pour continuer avec le reste des opérations, notamment l'attaque générale et le débarquement.

__________________________________
Polkovnik Boris Koloskopy
Directeur de la PPV

Ex Commissaire au gouvernement de la République Populaire
avatar
Boris Koloskopy
Ordre du Violët Rouge
Ordre du Violët Rouge

Messages : 490
Date d'inscription : 19/03/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice Dague Rouge

Message  Mikhaïl Diaghilev le Lun 8 Juil 2013 - 14:01

Une fois les objectifs atteints par les différentes unités (parfois difficilement comme pour le débarquement), l'État-major avait saisi l'occasion de cet exercice pour tester les nouveaux équipements de l'Armée Violette. Le Canon Raspoutine de 200mm avait tenu le rôle de la vedette de la journée pour les officiers valdisks : on avait réuni une batterie d'artillerie pour tester la bête sur des carcasses de voitures et de tracteurs dans un vieux champ. Les énormes explosions avaient ravi la coterie de gradés dans un grand nuage de poudre et de terre.


L'essai suivant avait concerné la combinaison de deux des armes valdiskes anti-impérialistes les plus modernes. Responsable de cette opération, le Général de l'AAV Diaghilev avait mis ses meilleurs officiers et pilotes sur le coup : deux Dig 50 avaient décollés de Violëtgrad dans l'après-midi, équipés de gros missiles Centuryon. Le test concernait les capacités du Dig 50 à porter le missile sur une grande distance, à attaquer une cible avec, et enfin les capacités de destruction du missile. La coque d'un vieux cargo zollernois avait été remorquée face à la plage où les officiers de l'AAV s'étaient postés pour observer la manoeuvre.




Le navire avait d'abord été touché par un missile, le second l'avait raté de peu, largué quelques kilomètres plus loin par un des Dig 50. Enfin l'épave fumante s'était brisée et enfoncée dans la mer suite au tir d'un Centuryon depuis la côte par son véhicule de lancement terrestre. Les gradés n'avaient pas rechigné à s'applaudir et à se féliciter mutuellement de ce brillant succès. Succès qui avait été fêté jusqu'à tard dans la nuit dans les bars de Brevsk à grands coups de tournées de vaudka, sous la protection étroite d'unités de la PPV.


avatar
Mikhaïl Diaghilev
Camarade

Messages : 112
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum