Demande du Dr Bistourine d'une audience auprès de l'excellentissime Camarade Président

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demande du Dr Bistourine d'une audience auprès de l'excellentissime Camarade Président

Message  Bistourine le Dim 21 Avr 2013 - 22:58

Une voiture aux vitres teintées s'arrêta dans la nuit devant le palais présidentiel. L'homme qui en sortit dut tenir son chapeau tant le vent du Nord était puissant et glacial. La pluie cinglante était des plus désagréables. Sans attendre, l'homme saisit le pan de son long manteau et, serrant sa sacoche sous le bras, trottina jusqu'au large bâtiment décoré d'immenses bannières (qu'il ne prit pas la peine de lire) à la gloire de la révolution ou du Parti.

Les gardes de l'entrée n'étaient pas surpris que les plus fanatiques héros de la nation travaillassent même en pleine nuit. Mais c'était tout de même une heure indue pour solliciter une audience auprès du Camarade-Président en personne.

Le visiteur dut parlementer sous la pluie avec les gardes. (Malgré la faible luminosité, le docteur remarqua qu'un de ceux-ci avait un début de dacryadénite à l'oeil gauche.)

- Je suis le grand médecin Bistourine, je sollicite une audience auprès de l'excellentissime Camarade-Président Bogdan Mikhaïlovitch Raspoutine Kartvitalski Président du Conseil des Commissaires. J'ai ici des documents à l'appui de ma demande... Laissez-moi entrer pour vous les montrer.

Après avoir hésité, les gardes permirent au visiteur de franchir le seuil.

- S'il est encore là, dites-lui que je suis le grand médecin Bistourine et que je sollicite de sa bienveillance des prérogatives pour la réorganisation du système de santé. Dites que je suis désolé de n'avoir pas pu venir plus tôt. Et s'il est parti, dites-lui que je repasserai demain à la même heure.

Diplômes de médecine en tout genre, photographies d'hôpitaux de fortune durant la révolution... Bistourine montra différents documents à l'appui de ses dires que les gardes firent mine de déchiffrer avec moult concentration tout en prenant des mines perplexes assez étudiées. Tout cela dura de longue minutes. Enfin, l'un d'eux, tout en toisant l'étrange docteur, se décida d'en référer au Camarade-Président.
avatar
Bistourine
Camarade

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande du Dr Bistourine d'une audience auprès de l'excellentissime Camarade Président

Message  Bogdan Raspoutine le Mar 23 Avr 2013 - 1:58

Le Camarade-Président, après avoir consulté une des fiches concoctées par la PPV sur le docteur Bistourine, accepta de recevoir ce dernier dans son bureau. Ce faisant, il demanda aux officiers d'honneur du Palais de conduire l'homme auprès de lui.

"Bonjour camarade Bistourine. Installe toi donc confortablement sur l'un de ces canapés"

Le Président, qui était près de la porte, retourna s'asseoir en face de la table de son bureau pour saisir un étui et ouvrir l'un des tiroirs. En scrutant avec attention les documents remis aux gardes par le docteur, il était en train de préparer une pipe.

"Tu sembles intéressé pour œuvrer au service de la patrie et du camarade Violët en partageant ton expérience scientifique pour la politique de santé du gouvernement. Sache d'abord que le ministère des affaires sociales est compétent sur ce domaine, mais qu'un secrétariat général délégué auprès du camarade Pavel Gorilov serait une solution pertinente pour exercer tes talents au service de nos camarades compatriotes. Qu'en penses-tu?"

Raspoutine gratta une allumette contre la face d'une boîte et un feu en surgit. En fronçant les cils pour paraître méticuleux, il glissa l'allumette dans le fourneau de la pipe et savoura une première bouffée de tabac.

__________________________________
Camarade-Président Bogdan Mikhaïlovitch Raspoutine Kartvitalski
Fondateur du CCP, Courant Conservateur Populaire
avatar
Bogdan Raspoutine
Président du Conseil des Commissaires

Messages : 71
Date d'inscription : 28/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande du Dr Bistourine d'une audience auprès de l'excellentissime Camarade Président

Message  Bistourine le Mar 23 Avr 2013 - 11:44

- Camarade, le Camarade-président accepte de te recevoir. Suis-nous, dirent deux des gardes.

L'immobilité d'Eléazar Bistourine cessa. Il se rendit au bureau présidentiel. Les gardes refermèrent derrière lui la porte pour un entretient confidentiel.

Bogdan raspoutine dit :

"Bonjour camarade Bistourine. Installe toi donc confortablement sur l'un de ces canapés"

Après avoir salué le Président, le médecin cacha son dégoût instinctif pour la mollesse de ces canapés. Le fauteuil n'était-il pas là pour avantager le Président devant le caractère mou et flasque de ces immondes sofas? Bistourine s'installa, mais pas juste devant la table de bureau qui aurait paru le submerger, un peu plus loin.

Le Président, qui était près de la porte, retourna s'asseoir en face de la table de son bureau pour saisir un étui et ouvrir l'un des tiroirs. En scrutant avec attention les documents remis aux gardes par le docteur, il était en train de préparer une pipe.

Le médecin écoutait machinalement la respiration et la voix du Président afin de sonder la santé de celui-ci. N'était-ce pas un début d'emphysème pulmonaire?

"Tu sembles intéressé pour œuvrer au service de la patrie et du camarade Violët en partageant ton expérience scientifique pour la politique de santé du gouvernement. Sache d'abord que le ministère des affaires sociales est compétent sur ce domaine, mais qu'un secrétariat général délégué auprès du camarade Pavel Gorilov serait une solution pertinente pour exercer tes talents au service de nos camarades compatriotes. Qu'en penses-tu?"

Bistourine pensa automatiquement : Pavel Gorilov, de la radio nationale révolutionnaire, le président du MVU et rédacteur de la Loi Organique de Sécurité Sociale Gorilov du 15 avril 2013. Un homme certainement dévoué à son idéal...

- Camarade Président, je suis honoré de pouvoir ainsi servir ma patrie. Je mesure la chance qui m'est offerte et j'ai hâte d'assurer mes talents auprès du camarade Gorilov...

Mais j'ai aussi un autre idée qui pourrait peut-être t'intéresser. Tous les pays du micromonde mènent en secret des expérimentations à des fins militaires pour avoir un avantage sur les autres pays. Dans ce contexte international tendu, au milieu de toutes ces nations capitalistes et impérialistes, la patrie du Prolétariat a certainement besoin de développer de telles recherches qui assureront sa défense et sa capacité à propager la Révolution violëtiste. Voilà pourquoi je pense qu'il serait intéressant de créer une recherche médicale à des fins militaires. Cette fonction qui n'entre pas dans le domaine des affaires sociales pourrait bénéficier d'une certaine autonomie afin de me laisser le champ libre d'expérimenter dans la discrétion en parfait serviteur des intérêts du Prolétariat.


Tandis que le Dr Bistourine articulait ces mots avec une sorte de passion grandissante, son regard se mettait à briller. Il s'imaginait presque déjà dans ses futurs laboratoires. Mais il quitta aussitôt son exaltation, il devait garder les pieds sur terre car le Président pourrait bien considérer que la recherche médicale à des fins militaires serait rattaché à un sous-secrétariat : au PPV01 - DVM (Division Militaire) de Boris Koloskopy par exemple, ou même à l'Armée...
avatar
Bistourine
Camarade

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande du Dr Bistourine d'une audience auprès de l'excellentissime Camarade Président

Message  Bistourine le Ven 3 Mai 2013 - 11:07

Le médecin n'avait pas obtenu d'embauche formelle. Il commençait donc à penser qu'il se tournerait à présent vers certains membres du gouvernement.

À cette heure si tardive de la nuit, il n'était pas étonnant que le Président parût à Bistourine moins présent à la conversation. Celui-ci se dit que Bogdan Raspoutine était peut-être endormi ou bien gêné par le caractère bizarre de la requête du médecin. Bistourine se leva donc de son sofa et s'approcha du bureau sans bruit.

- Camarade Président, dit-il au bout d'un instant d'une voix ténue, permets que je récupère mon dossier...

Il se pencha en avant et ramassa le dossier avec quelques feuilles qui se trouvaient dessous et dont les en-têtes pouvaient s'avérer éventuellement très utiles.

Puis le médecin se dirigea vers la porte et reprit avant de sortir:

- Camarade-président, je vais hélas devoir partir. N'oublie pas ma demande s'il te plaît. Je t'en remercie !
avatar
Bistourine
Camarade

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2013
Localisation : Maskva

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum